«Séminaire québécois en philosophie moderne» : Une 9e édition

0

Le département de philosophie et des arts de l’UQTR, sous la direction de la professeure titulaire Syliane Charles, a tenu, du 12 au 14 septembre, son «Séminaire québécois en philosophie moderne». Ce colloque, se déroulant en français et en anglais, en était à sa 9e année. Pour cette édition, il recevait des conférenciers de plusieurs pays, dont la France, le Canada, le Brésil et les États-Unis.

Durant cette semaine, la thématique s’est articulée autour de l’histoire de la philosophie entre les XVIIe-XVIIIe siècles. Domaine, d’ailleurs, dans lequel la directrice est spécialisée. Des auteurs comme Kant, Spinoza, Hume et Mendelssohn étaient à l’honneur.

Bien que les époques concernées par le séminaire soient révolues, leurs matières font encore écho aujourd’hui. Comme dans le cas de la conférence d’Evaldo Becker, où ont été abordées les questions de l’identité américaine, la science et les relations internationales. Pour ce faire, le conférencier, originaire du Brésil, a utilisé la figure du scientifique Humboldt et celle du révolutionnaire Simon Bolivar. À partir des idées des Lumières, Humboldt et Bolivar ont combattu, chacun à leur manière, la vision peu flatteuse qu’avaient les Européens par rapport à l’Amérique.

Au final, le «Séminaire québécois en philosophie moderne» cherche à encourager les interactions, autant en français qu’en anglais, entre différents spécialistes de philosophie moderne, provenant d’horizons divers.  

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here