Sivell and the Bad Habits : Un groupe à découvrir

0
Sivell and the Bad Habits lors de leur dernier passage à la Chasse Galerie. Photo : Courtoisie

Par Karina Tardif, journaliste

Sivell and the Bad Habits, un groupe de style folk, rock et pop, est très présent sur la scène culturelle de la Mauricie. Les musiciens seront à la Chasse Galerie le 14 mars ainsi qu’à la salle Louis-Philippe-Poisson le 25 avril. Ils pourront présenter leurs chansons autant en formule acoustique ou réduite qu’en formule complète.

David Leclerc, le bassiste de Sivell and the Bad Habits, est évidemment passionné par la musique et par son groupe. Les autres membres, Florent Sivell à la voix, Johan Strohmeier à la guitare et Vincent Fréchette à la batterie, ont tous aussi la volonté de répandre leur musique partout à travers le Québec.

Une touche de diversité

Les thèmes exploités dans les chansons de leur premier album EP sont l’environnement, la pauvreté et tous les thèmes sociaux d’actualité. Ce premier album se voulait une maquette pour leur permettre de faire des spectacles. Ainsi, de plus en plus, ils travaillent à peaufiner chacune de leurs chansons pour leur apporter une touche plus personnelle. Il y a parfois des idées qui surgissent lors de leurs prestations sur scène et ils en profitent pour ajouter des éléments au matériel existant. De plus, les quatre gars ont des influences musicales différentes, et cela vient apporter une touche de diversité et fait que leur musique est propre à eux.

«On aime ce qu’on fait et on trippe», David Leclerc, bassiste

Les projets

Dernièrement, ils ont eu la chance de collaborer avec Olivier Duval Laberge pour la réalisation de leur premier vidéoclip, celui de la chanson I don’t want things to change. Il y a aussi des compositions à venir pour un prochain album, mais ce ne sera pas avant 2014 que nous pourrons les entendre. En attendant de pouvoir vivre de leur passion, ils se créent un réseau, font des collaborations ainsi que beaucoup de spectacles et profitent du moment pour travailler tranquillement leur style pour le rendre encore plus unique. De plus, ils ont reçu une bourse mi-annuelle de Culture Mauricie qui les aidera assurément à poursuivre leur rêve de vivre de leur art et de leur passion. «On aime ce qu’on fait et on trippe!», s’exclame David.

Pour plus d’informations : www.sivellmusic.com

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here