Slam poésie Trois-Rivières : appel de textes jusqu’au 25 novembre.

0

Si vous êtes un passionnée de cet art oral, l’équipe Slam Poésie Trois-Rivières invite tous les slameurs et slameuses à participer à leur prochaine soirée qui aura lieu le 2 décembre 2022. Vous avez jusqu’au 25 Novembre pour envoyer votre œuvre par Facebook ou directement par courriel.

Crédit: Journaliste

Comment participer?

Pour participer au Slam Poésie Trois-Rivières, un texte de 3 à 5 minutes est demandé et doit être déposé avant le 25 Novembre. Veuillez contacter l’équipe en privé sur Facebook ou par courriel slampoesietr@gmail.com, si vous êtes intéressé(s). Les slams tout comme les textes poétiques sont les bienvenues.

Événements précédents

Rappelons que Slam Poésie Trois-Rivières avait organisé, le 19 mai dernier, une soirée similaire en collaboration avec l’organisme Des livres et des réfugié-e-s, en plus de lancer un fanzine collaboratif, l’an dernier. L’équipe s’était également accommodée de la pandémie avec une soirée poétique virtuelle en 2020.

Pour voir ce à quoi peut ressembler une soirée Slam Poésie Trois-Rivières, voici un compte rendu de la deuxième édition, ainsi qu’un autre de la première.

C’est quoi le slam?

Logo du Slam Poésie Trois-Rivières. Crédits : page Facebook de l’organisation.

Le Poetry Slam est né en 1980 grâce au poète américain Mark Smith. L’idée est venue de Smith dans le but de divertir les clients du club de jazz The Green Mill à Chicago.

Le slam de poésie est un événement public gratuit, culturel et artistique, qui rend le corps visible sur scène à travers des paroles profondes. Il s’agit d’une poésie orale, « spoken word » dans la tradition nord-américaine. Elle cherche à communiquer directement avec l’auditoire. C’est, originellement, un tournoi de poètes et poétesses qui ont pour rôle de déclamer leur(s) écrit(s). Ce tournoi se déroule en plusieurs tours, chaque poète ou poétesse dispose de trois à cinq minutes pour lire sa création. Ce n’est pas une compétition, les poètes ou poétesse ne s’affrontent pas directement et ne se répondent pas comme dans un combat. C’est un format de récital qui implique le public et les poètes ou poétesses à un micro ouvert.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here