Soccer féminin et masculin : Le Rouge et Or défait les Patriotes

0
Publicité
Pour l’équipe féminine, c’était une occasion de faire table rase. Photo : I. Couture

Le 13 janvier dernier commençait la saison d’hiver de soccer tant pour l’équipe féminine que masculine.  C’était alors l’occasion de se remettre en selle après le long congé des Fêtes.

Les deux équipes ont repris l’entraînement autour du 4 janvier. Elles ont donc déjà eu près de cinq séances pour tenter de retrouver le rythme et de se préparer pour une nouvelle saison, une nouvelle page blanche ouverte à l’inscription de leurs performances.

Soccer féminin

Pour l’équipe féminine, c’était une occasion de faire table rase de la difficile saison qu’elle a connue à l’automne et de tenter de marquer des points importants pour le reste de la saison. L’équipe avait d’ailleurs pu toucher à quelques balles la fin de semaine précédente lors d’un tournoi d’invitation collégial.

Les partisans habitués de voir évoluer l’équipe féminine auront remarqué que leur attaque avait pris de l’assurance. Était-ce la soif de jouer après un long congé? Comme les filles n’avaient pas participé aux séries éliminatoires, il y avait plus d’un mois qu’elles n’avaient pas mis leur talent à l’épreuve. Chose certaine, les joueuses occupaient le territoire adverse avec appétit! Annick Maltais, une attaquante à l’habile jeu de pieds, s’est montrée particulièrement fonceuse.

Malheureusement, les percées réussies par l’une ou l’autre des joueuses les plus agressives étaient rarement accompagnées de soutien offensif. C’est-à-dire que plusieurs occasions de faire une montée décisive se sont produites, mais n’ont pu être concrétisées par manque de synchronisation de cette volonté de vaincre la défensive de l’université Laval.

Le match s’est soldé par un score de 2 à 0 en faveur de l’université de la capitale. Celle-ci a profité d’un tir de pénalité pour inscrire son premier but, puis a miné tous les efforts des Patriotes pour égaliser la marque en inscrivant finalement un deuxième but en deuxième demie à seulement cinq minutes de la fin du match.

Soccer masculin

Pour les hommes, ce premier match de la saison hivernale les réunissait avec leurs plus grands rivaux de la saison d’automne. En effet, par deux fois les Patriotes et le Rouge et Or ont croisé le fer lors de matchs à l’enjeu décisif. Les Patriotes se sont rendus en prolongation, puis en tirs de barrage une première fois lors de la finale du circuit RSEQ, allant chercher ainsi la victoire, avant de répéter l’exploit pour remporter le bronze au championnat SIC.

Ce sont donc deux équipes qui se connaissaient bien qui s’affrontaient ce dimanche-là. Le match promettait d’être serré et il l’a effectivement été. Les deux équipes semblaient se jauger tout au long de la première demie qui s’est terminée sans qu’aucune équipe n’ait fait un seul point. À ses joueurs, l’entraineur Pierre Clermont a alors déclaré : «Il faut plus de soutien en attaque, vous devez savoir ce que vous allez faire de la balle avant même de l’avoir reçue.»

Il est vrai que les Patriotes ont quelque peu jonglé avec le ballon et n’ont que rarement concrétisé de jeux concluants. Mise à part une séquence dominatrice aux alentours de la 75e minute du match, où les athlètes trifluviens ont tenu longuement le Rouge et Or dans ses retranchements, les Patriotes n’ont pas su se créer de position avantageuse. Trop peu trop tard, c’est Laval qui a finalement remporté ce match en plaçant un ballon au fond du filet des Patriotes à la 69e minute.

Début de saison décevant pour les Patriotes, mais rien n’est encore tout tracé. Faut-il le rappeler, les hommes ont connu un début de saison automnale des plus houleux pour finalement remporter le titre de champions de la ligue. À eux de faire rouler le ballon dans la bonne direction!

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici