Spectacle au café-bar le Zénob: Petit projet devient grand

1
Our Friends and the Spiders était Zénob le samedi 19 avril dernier. Photo: Pierre Bourgault
Our Friends and the Spiders était au Zénob le samedi 19 avril dernier. Photo: Pierre Bourgault

Le samedi 19 avril dernier, le café-bar le Zénob a accueilli en prestation la bande montréalaise Our Friends and the Spiders. Une soirée rock alternative durant laquelle les frontières de ce genre semblaient s’être déplacées l’instant d’un spectacle.

Créé en 2008, le groupe Our Friends and the Spiders semble sortir directement de son garage ou de son sous-sol, dans le bon sens du terme. Passionnés de musique, les quatre membres du groupe, soit Mathieu Morin, Sébastien Rodriguez, Phil Grant et Pascal Sauvageau, ont formé un projet musical pour le simple plaisir de jouer du rock, eux qui occupent tous un autre travail dans la vie de tous les jours.

Depuis le commencement, le projet a dépassé leurs attentes. «La progression est super bonne depuis le début. Comme tous les autres groupes de musique, on aimerait faire une tournée, mais c’est très complexe parce qu’on a tous autre chose, lance Mathieu Morin, le chanteur de la bande. On fait tout, tout seul et pour nous autres. C’est vraiment le plaisir de la chanson qui nous anime.»

Un spectacle tout en nuance

Influencés par Arctic Monkeys et Queen of the Stone Age, leur musique présente aussi des airs qui ressemblent à U2 et à White Lies. La voix assurée et rauque du chanteur se donne dans tous les tons, mais demeure unique et se veut être une force du groupe. Entre leur performance sur scène et leurs albums, il existe tout un monde. Sur scène, leur son est beaucoup plus rock et vivant, alors que sur leurs albums, ils semblent s’adonner à un style beaucoup plus populaire. Pour ce spectacle, ils ont présenté leur dernier album Walk Me Out ainsi que quelques-unes de leurs plus vieilles chansons qui se trouvent sur leur maxi éponyme.

En studio bientôt

Leur dernier album date de 2012, ce qui trouble grandement les membres du groupe. Réalisé rapidement, le premier album semble s’être épuisé. Or, pour remédier à la situation, le groupe devrait entrer en studio en juillet 2014 et sortir son prochain album en 2015. «Pour cet album, on veut prendre plus notre temps pour travailler les sonorités, les chansons, et ce, même si on aurait assez de matériel pour faire notre disque immédiatement», mentionne le chanteur.

On fait tout, tout seul et pour nous autres. C’est vraiment le plaisir de la chanson qui nous anime. » – Mathieu Morin

On pourrait dire que Mathieu Morin est le cerveau derrière le groupe. Par contre, il n’est pas seul. Le processus de création de la formation est assez libre et collectif, c’est-à-dire que tous les membres y apportent leur élément personnel. D’abord, le chanteur de la formation jette la base de la musique et des paroles. Ensuite suit une série de pratiques collectives durant lesquelles les textes et les partitions sortent grandement transformés, comme le mentionne Morin: «Notre matériel se modifie au fur et à mesure qu’on jamme ensemble». Au final, en retournant au plaisir de jouer de la musique collectivement, les chansons en sortent grandies et améliorées.

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here