Spectacle de la rentrée hivernale de l’UQTR: Une variété de styles musicaux

0
We Are Wolves a séduit la foule qui s'est mise à danser sur les rythmes punk-rock-électro. Photo: Antoine Noël
We Are Wolves a séduit la foule qui s’est mise à danser sur les rythmes punk-rock-électro. Photo: Antoine Noël

Annoncé depuis quelque temps, se déroulait mercredi le14 janvier le spectacle de la rentrée de l’Université du Québec à Trois-Rivières, organisé par l’Association générale des étudiants (AGE) en collaboration avec le Groupe des médias étudiants (GME). La programmation, aussi diversifiée que complète, était composée du groupe Solids, à 22h à la Chasse Galerie, de We Are Wolves, à 22h30 au local 1012 du pavillon Nérée-Bauchemin, du cover-band Nova à 23h et finalement du DJ JeeCee à minuit.

Meublant la scène de plusieurs amplificateurs pour projeter le son dans le 1012 d’une manière assez intense, le groupe Solids, composé de Louis Guillemette et Xavier Germain-Poitras, était content de revenir sur scène après les vacances des Fêtes. «Nous entamons une tournée américaine en début d’année, et ensuite on va tomber dans l’enregistrement de notre prochain EP», expliquait Louis Guillemette. En 2014, le duo était parti en tournée en Europe, ainsi qu’un peu partout aux États-Unis et au Canada, avec l’album Blame confusion, qu’ils continuent de jouer en spectacle. Ils espèrent toutefois présenter du nouveau matériel bientôt. «On joue ces chansons-là en spectacle depuis un bon moment et on a hâte d’aller en studio pour enregistrer un nouveau EP», confiait Louis Guillemette.

La journée même du spectacle, le groupe sortait leur nouveau vidéoclip pour la chanson Off White qui met en vedette un homme avec des pinces de homard en guise de mains. Les membres du groupe n’apparaissent cependant pas dans la vidéo. «Nous étions en spectacle à Halifax lors du tournage», racontent-ils. Somme toute, les spectateurs de la Chasse Galerie répondaient bien au style plutôt rock nineties du duo qui déplaçait de l’air par son énergie ainsi que par le côté agressif de sa musique.

We Are Wolves

Avant même la fin du spectacle de Solids, le 1012 accueillait le groupe montréalais We Are Wolves, qui n’était pas venu dans la région depuis le FestiVoix en 2013. Actuellement en studio dans le but de lancer un EP prochainement, le groupe était heureux de sortir pour un spectacle. «On avait envie de se challenger en venant jouer ici en plein milieu de notre enregistrement, de se retrouver hors du studio, d’être sur scène, ça va nous faire du bien», rapportait Alexander Ortiz, chanteur, guitariste et bassiste du groupe.

La programmation, aussi diversifiée que complète, était composée du groupe Solids à 22h à la Chasse Galerie, de We Are Wolves à 22h30 au local 1012 du pavillon Nérée-Beauchemin, du cover-band Nova à 23h et finalement du DJ JeeCee à minuit.

Les membres du groupe arrivent d’ailleurs tout juste d’une tournée en Chine en 2014, qui fût très surprenante pour eux. «C’était vraiment spécial, parce que la culture musicale là-bas est complètement différente. Ils n’ont pratiquement pas de groupes de musique, il y a très peu de salles de spectacles, et nos premiers shows là-bas, les salles n’étaient pas très remplies», racontait Pierre-Luc Bégin, percussionniste du groupe depuis 2013. «C’était une expérience unique, et on veut certainement y retourner bientôt», rajoutait Alexander Ortiz.

Se présentant sur scène dans des accoutrements assez farfelus, le groupe a tôt fait de séduire la foule qui s’est mise à danser sur les rythmes punk-rock-électro. Vêtus au tout début de chapeaux noirs, de bandeaux en dentelles dans le visage, et de ponchos noirs, ils ont graduellement adopté une tenue plus régulière, tout en continuant d’hypnotiser le public par leur originalité et leur fougue. Ils ont finalement présenté une nouvelle pièce qui devrait sortir dans les prochains mois sur leur EP.

Du côté de la Chasse Galerie, Nova a su divertir le public avec son répertoire réunissant plusieurs styles musicaux des plus étonnants. La variété des spectacles offerts pour la rentrée d’hiver de l’UQTR a su combler les attentes des étudiants sur plusieurs points, au grand plaisir des organisateurs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here