Sports d’élite : Ouverture officielle du Centre d’entraînement en haute performance

0
Publicité
Photo : Archives S. Paradis

Le 4 avril dernier, le Centre de l’activité physique et sportive (CAPS) de l’UQTR inaugurait son tout nouveau Centre d’entraînement en haute performance, soit un outil de plus pour atteindre des sommets, autant pour les sports d’élite du programme des Patriotes que pour les athlètes de la région.

Reconnu comme le meneur en activité physique en Mauricie, le CAPS ajoute une autre corde à son arc en plus de ses nombreuses installations et ressources actuelles. Entre autres choses, la salle d’entraînement a été améliorée, une piste d’accélération a été créée et de l’équipement technologique de l’heure est maintenant à la disposition d’une équipe de spécialistes chevronnés. Ceux-ci pourront à présent utiliser un système d’évaluation de la vitesse et des instruments de plyométrie évaluant la puissance et l’agilité plus précisément qu’on ne pouvait le faire jusqu’ici.

Parmi les préparateurs physiques qui aideront les athlètes à profiter du nouveau centre, on compte Mélissa Lesage, bachelière en kinésiologie et maître en sciences de l’activité physique, qui est aussi une athlète avec une impressionnante carrière de soccer derrière elle. Son dynamisme contagieux motivera de nombreux athlètes intéressés par les nouvelles possibilités du centre. Avec elle, Jean-François Brunelle, diplômé en sciences de l’éducation et joueur de hockey émérite, saura transmettre sa passion de l’activité physique comme il a su le faire dans sa carrière professionnelle.

Déjà de nombreux résultats

Quelques athlètes font déjà l’expérience des services du Centre d’entraînement en haute performance. En effet, la Trifluvienne Vanessa Riopel, joueuse de baseball dans les formations de Baseball Québec et de Baseball Canada et étudiante au baccalauréat en masso-kinésiologie à l’UQTR,  met déjà à l’épreuve l’encadrement des spécialistes du nouveau centre. Ce qu’elle apprécie particulièrement, c’est l’entraînement ciblé qu’il lui permet d’effectuer. Il est une chose de savoir faire une place à l’entraînement dans une vie bien occupée, cela en est une autre de rendre ses séances d’activité efficaces.

William Masson, un jeune Trifluvien patineur de vitesse longue piste, utilise lui aussi les services du Centre d’entraînement en haute performance pour la saison estivale. Il se dit également motivé par l’entraînement ciblé des spécialistes du CAPS. Une équipe des Diablos du cégep de Trois-Rivières a aussi profité du Centre. Leur entraîneur a noté son influence dans l’intensité de ses joueurs qui terminaient leurs compétitions avec de plus en plus de présence au fur et à mesure que la saison avançait.

Quelques athlètes font déjà l’expérience des services du Centre d’entraînement en haute performance.

Il y a fort à gager qu’ils seront nombreux à se présenter aux portes de ce nouveau centre, car il est à peine inauguré que déjà il rapporte des résultats à ses usagers. Parmis ceux-ci. on peut dès maintenant nommer des athlètes de haut niveau tels que Michael Bournival et Philippe Lefebvre des Bulldogs de Hamilton,  Louis-Marc Aubry des Griffons de Grand Rapids et Mikaël Langlois des Olympiques de Hull.

Le CAPS prouve encore une fois, tant aux membres de la communauté universitaire qu’à la clientèle hors campus, qu’elle met tout en œuvre pour garantir les meilleures chances de performer aux athlètes de la région.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici