Sylvain Perron, un secrétaire général d’expérience

0
Sylvain Perron. crédit: AGE UQTR

Le Zone Campus poursuit ses portraits des officiers et officières de l’AGE UQTR. Cette semaine, nous avons eu la chance de nous entretenir avec Sylvain Perron, secrétaire général. Il possède une multitude chapeaux. De fait, en plus d’œuvrer à titre de chargé de cours, ce dernier est aussi candidat au doctorat en administration. Le Zone Campus poursuit ses portraits des officiers et officières de l’AGE UQTR.

Le secrétaire général est un homme d’expérience. Originaire du Saguenay, Sylvain est dans la région de Trois-Rivières depuis longtemps, et il a une longue carrière derrière lui. Aujourd’hui retraité, le Saguenéen a travaillé plus de 33 ans dans le réseau de la santé. Détenteur d’une maîtrise en administration publique, Sylvain dispense maintenant son savoir en tant que chargé de cours dans le domaine de la santé et sécurité au travail.

Une soif de connaissance

Le parcours de Sylvain est atypique. En plus d’être chargé de cours, il évolue aussi au doctorat en administration. « C’est pour le plaisir et pour maintenir nos connaissances à jour! », nous explique-t-il. Cherchant à bonifier ses connaissances afin d’offrir le meilleur contenu possible, le secrétaire général a choisi la voie des études supérieures. « Tant qu’à aller chercher de la documentation, je me suis dit que j’allais faire mon doctorat! », explique-t-il.

Ayant été étudiant à temps partiel puis directement sur le marché du travail, le chargé de cours n’a pas eu la chance de s’impliquer à l’université avant juillet dernier. «Y avait pas autant d’implication étudiante pour les étudiants à temps partiel à l’époque ».

Cependant, Sylvain a beaucoup d’expérience dans les conseils d’administration. « J’ai eu beaucoup d’implication, en tant que secrétaire, que trésorier. Autant dans ma carrière professionnelle que sociale ». L’implication lui a notamment permis de mieux s’intégrer dans la communauté. Lors de son arrivé è Trois-Rivières, il a été président du club de hockey de son fils.

Le candidat au doctorat cherche à travers ses implications à venir « dynamiser les milieux ». De nombreux programmes ont évolué sous l’aile de Sylvain Perron. Notamment un programme de ressources communautaires pour aider les gens en situation de toxicomanie.

Perspectives légales

Parmi les dossiers importants auquel le secrétaire général s’attaque, on compte notamment la révision des statuts et règlements généraux de l’AGE UQTR. De fait, il s’occupe de toutes les procédures d’aspects légales.

Bien qu’il n’ait pas de projets à long terme, Sylvain s’occupe de partenariat important avec Témoin actif afin de créer une politique contre le harcèlement sexuel à l’université.

Évoluant dans un milieu étudiant, l’officier sent qu’il peut s’adapter afin d’offrir sa grande expérience à l’ensemble du conseil exécutif. Il se considère comme accueillant, ouvert, et prêt à écouter les gens.

Malgré une vie professionnelle hautement stimulante, le secrétaire général essai de relaxer. En plus de son amour pour le jazz et la musique populaire, Sylvain est aussi un joueur de golf. Quand il n’a pas le temps, il va tout simplement prendre des marches. « Je prends des marches pour équilibrer le mental! »

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here