Trois en trois pour les Patriotes : Les hommes de Gilles Bouchard sur une bonne séquence

0
Publicité
Les joueurs des Patriotes de l’UQTR célèbrent sur la glace après leur victoire contre les Rams de Ryerson. Photo : N. Poulin

Par Nicolas Poulin, journaliste

Les Patriotes de l’UQTR ont signé trois victoires consécutives au cours des dernières semaines. La troupe de Gilles Bouchard a disposé des Redmen de McGill 3-1 (le vendredi 16 novembre), des Rams de Ryerson au compte de 7-3 (le vendredi 23 novembre) et, également, ils se sont payé les Varsity Blues de l’Université de Toronto par la marque de 6-2 lors d’un match très physique, au Colisée de Trois-Rivières.

Patriotes – Redmen

Les Patriotes de l’UQTR ont remporté le duel face à leurs rivaux de toujours, les Redmen de McGill, par la marque de 3-1, à l’Aréna Claude-Mongrain. Les joueurs locaux ont bien mené le jeu jusqu’au milieu du troisième engagement.

Photo : N. Poulin

Cependant, les dix dernières minutes ont «appartenu» aux Redmen. Tout allait pour le mieux pour la troupe de Gilles Bouchard avec une avance de 3 à 0 contre les Redmen, mais le but de Marc-André Nadeau est venu changer l’aspect de jeu des Patriotes.

À partir de ce moment, c’était plutôt les hommes de Kelly Nobes qui dictaient tout sur la patinoire. L’équipe masculine de hockey de McGill a été en mesure de prendre le dessus sur les Patriotes pendant la moitié de la dernière période. Mais les visiteurs ont manqué de temps au cadran pour tenter de jeter une douche d’eau froide sur les hommes de Gilles Bouchard.

Les Patriotes ont muselé les ardeurs de leurs rivaux pour se sauver avec la victoire. Les représentants de l’UQTR ont donc une fiche de deux victoires en autant de matchs contre les Redmen depuis le début de la saison.

Patriotes – Rams

Les Patriotes de l’UQTR ont vaincu les Rams de Ryerson au compte de 7-3 dans un match en deux temps. Lors des 40 premières minutes de la rencontre, les hommes de Gilles Bouchard ont outrageusement dominé leurs adversaires.

Par contre, lors du dernier tiers, les visiteurs ont commencé à mieux jouer et les Trifluviens, au contraire, semblaient avoir mis leur intensité de côté. Les Rams dominaient le jeu sur la surface glacée.

Après la rencontre, le pilote des Patriotes n’était bien sûr pas fier de la performance des siens lors du dernier engagement. «Les gars étaient moins hargneux, ils étaient moins intenses. Nous nous sommes retrouvés dans une situation où les défenseurs ne parvenaient pas à faire une passe en zone neutre.»

«On se serait cru à la parade du festival de je-ne-sais-pas-quoi à Saint-Stanislas», a ajouté Gilles Bouchard, après le gain des siens, dans une fin de rencontre assez décousue pour son équipe.

L’entraîneur-chef des Patriotes a expliqué que la mauvaise portion de match de ses joueurs est une contre-performance d’équipe. «Quand on a une défaillance, ce n’est pas seulement un joueur, c’est une défaillance collective. On est avant tout une équipe, donc elle ne provient pas d’un ou deux individus.»

Maintenant, sur une note plus positive, M. Bouchard a lancé des fleurs à trois de ses joueurs (Billy Lacasse, Félix Petit et Tommy Tremblay), soit ceux formant le premier trio de l’équipe. «Ils sont magiques. Ils ne font pas des points parce qu’ils ont leur nom dans le dos… ils en font parce qu’ils travaillent, se parlent et qu’ils ont l’équipe à cœur.»

Le trio formé de Lacasse, Petit et Tremblay a amassé un total de 22 points lors des trois dernières rencontres des Patriotes. Il s’agit d’une très bonne récolte, mais ce n’est pas une surprise pour le pilote des Trifluviens. Les trois joueurs en question se présentent à chacun des matchs et ils travaillent énormément pour multiplier les victoires.

Patriotes – Varsity Blues

Les Patriotes de l’UQTR ont obtenu un troisième gain consécutif en disposant des Varsity Blues de l’Université de Toronto, au Colisée de Trois-Rivières, devant plus de 300 personnes assises dans les gradins. Les joueurs locaux ont fait fi de la robustesse de leurs adversaires et au lieu d’utiliser leurs poings eux aussi, ils ont plutôt fait des points au tableau indicateur. Les Patriotes ont réussi à enfiler l’aiguille à six reprises comparativement à deux pour les Torontois.

«Nous avions deux bons défis devant nous et nous sommes contents du résultat.» – Gilles Bouchard

L’entraîneur-chef Gilles Bouchard était satisfait de ses joueurs. Pour lui, le résultat de la rencontre s’est décidé au début de la deuxième période. «On est content. On avait deux bons défis. Le match s’est joué en début de deuxième période. On avait le momentum et on a marqué un but important.»

Également, M. Bouchard a indiqué que les deux dernières parties de son équipe se sont déterminées par un aspect bien précis : «Lors du match contre les Rams, on a marqué sur l’avantage numérique et contre Toronto, c’est le jeu à 5 contre 5, le jeu collectif, qui nous a permis de gagner.»

À l’an prochain pour un match au Colisée

Les Patriotes ne joueront plus devant leurs partisans cette année. Les hommes de Gilles Bouchard retrouveront l’appui des Trifluviens seulement le 9 janvier 2013, où ils croiseront le fer avec les Ravens de Carleton. De plus, l’équipe masculine de hockey de l’UQTR ne disputera que deux matchs d’ici le temps des Fêtes. Ils rendront visite aux  Paladins de RMC (le vendredi 30 novembre) et aux Gaels de Queen’s (le samedi 1er décembre).

N’oubliez pas de regarder les performances des Patriotes de l’UQTR sur Patriotes.tv lors des matchs à domicile.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici