Un avenir prometteur : Bilan de la saison de soccer masculin

0
1352
Les recrues ont occupé une place importante dans l’alignement cet automne. Photo : J. Dufresne

Malgré le fait qu’ils n’aient pas connu la saison qu’ils espéraient, les Patriotes tirent un bilan plutôt positif des derniers mois. Les diverses blessures auxquelles l’équipe a été confrontée ont forcé les entraineurs à utiliser davantage leurs recrues. Cette saison forte en expérience sera assurément bénéfique à l’équipe pour les années à venir.

À la suite du camp d’entrainement en France auquel ils ont participé en août dernier, les Patriotes s’attendaient à connaître un début de saison plein de promesses. La réalité en a toutefois été autrement. Il a fallu six parties aux Patriotes pour recueillir leur première véritable victoire (ils ont gagné leurs premier et troisième matchs par défaut par la suite). Fort heureusement pour eux, les hommes de Pierre Clermont ont réussi à se prendre en main en milieu de saison.

Si les Pats ont connu autant de difficulté à trouver leur cadence, c’est en partie à cause des joueurs blessés. Certains ont débuté la saison avec des blessures tandis que d’autres comme Émile Dufour-Gallant se sont blessés à la suite d’un choc au cours d’une partie. «Ce n’était pas des blessures où nous pouvions faire quelque chose en prévention, mais Roch Goyette, mon assistant-entraineur, a effectué un excellent travail de ce coté. Il a permis aux joueurs qui étaient en état de jouer malgré les contusions de pouvoir poursuivre la saison», explique Clermont.

Cette situation a forcé les entraineurs à inclure plus de recrues dans leur alignement partant. Dès le début de la saison, on ne comptait pas moins de sept nouveaux joueurs sur le terrain en tout temps. En temps normal, Pierre Clermont en aurait introduit trois ou quatre sur l’alignement de départ. Face aux circonstances, les recrues ont eu plus de difficultés à s’adapter à leur nouvel environnement. «Il manquait de vétérans pour les aider durant les parties, affirme l’instructeur. Ils n’osaient pas prendre trop de place et souvent il y avait juste un vétéran par ligne, donc ça lui en demandait beaucoup. Mais plus ça allait et plus les recrues prenaient de la place.»

«Ça va permettre, dès cet hiver et pour les années à venir, d’avoir une équipe encore plus forte, car l’expérience que les jeunes ont acquis cet automne est vraiment exceptionnelle.» -Pierre Clermont

Les problèmes de cohésion et de communication engendrés par l’intégration massive des recrues ont cependant permis aux Patriotes d’acquérir une expérience capitale pour les saisons à venir. «Ça va permettre, dès cet hiver et pour les années à venir, d’avoir une équipe encore plus forte, car l’expérience que les jeunes ont acquis cet automne est vraiment exceptionnelle», affirme Clermont. La progression des Trifluviens était déjà constatable à la fin de la saison, alors qu’ils ont participé à la demi-finale de la coupe de soccer masculin universitaire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here