Un nouveau balado de Valérie Deschamps et la Gazette de la Mauricie

0

L’ex chroniqueuse du Zone Campus, Valérie Deschamps, lance avec la Gazette de la Mauricie un nouveau balado historique. Dans Racines mauriciennes, l’animatrice Valérie Deschamps, nous propose de l’accompagner à travers son périple en Mauricie alors qu’elle va à la rencontre de Pierre, Louise, Simone et bien d’autres personnes aînées de notre territoire à la recherche des histoires fascinantes du monde ordinaire; ces histoires qui au fil du temps ont tricoté notre identité collective régionale.

«J’ai vraiment un plaisir fou à échanger avec ceux et celles qui ont contribué à faire de la Mauricie ce qu’elle est aujourd’hui. Je redécouvre, en quelque sorte, la région qui m’a vu naître et grandir. La Mauricie dans tous ses angles, c’est mauditement beau!», raconte Valérie Deschamps.

Racines mauriciennes, un morceau d’anthologie

valérie deschamps
Photo de chroniqueuse de Valérie Deschamps. Crédit: Alexis Lambert

Dès le 3 février, il sera possible d’écouter les 2 premiers épisodes de Racines mauriciennes et de plonger dans l’univers de Louise Hamel, Simone Hémon et Gertrude Berthiaume. Plusieurs d’entre nous se rappellent la voix de Louise Hamel entendue pendant des années sur les ondes locales. Nous avons de nouveau l’opportunité de l’entendre dans le tout premier balado de la série dans lequel elle raconte son parcours de femme animatrice avec une autre femme qui, d’une certaine manière, suit dans son sillage. Simone Hémon et Gertrude Berthiaume cumule ensemble plus de 90 ans de bénévolat. Depuis les débuts du Centre d’action bénévole de Grand-Mère dans les 1970, les deux dames s’activent pour le bien de leur communauté. Le moindre que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont le cœur sur la main.

Outre l’animation, Valérie Deschamps co-réalise Racines mauriciennes avec David Leblanc. L’émission bénéficie aussi de l’expertise de Pierre Brouillette-Hamelin au montage sonore. Anthony Boisvert-Gagnon signe pour sa part la musique et on doit aux talents de Chloé Germain-Thérien l’illustration de l’émission.

«Je suis particulièrement fébrile! J’ai vraiment l’impression que nous contribuons à archiver notre patrimoine immatériel. Valérie et David ont vraiment fait un travail formidable pour que les aîné.e.s de notre communauté se confient en oubliant la présence de l’équipe de tournage. J’ose même m’avancer en disant que l’émission Racines mauriciennes sera perçue comme un morceau d’anthologie», se réjouit Steven Roy Cullen, directeur de La Gazette de la Mauricie qui produit l’émission sur notre histoire régionale.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here