Un peu de cinéma: Zack Snyder’s Justice League, Zack Snyder (2021)

0

un peu de cinémaLe 18 mars dernier est sortie, sur les plateformes HBO Max et Crave Tv, la version longue du film Justice League qui avait été présenté pour la première fois en 2017. À l’origine, le film devait être réalisé par Zack Snyder, cependant, en raison d’un problème d’ordre familial, il avait dû quitter le projet.

Afin de ne pas annuler le film, Warner engage le réalisateur Joss Whedon afin de compléter le film. Malheureusement pour les amateurs et amateures de l’univers de DC, la version que nous offre Joss Whedon en 2017 n’est pas à la hauteur des attentes et les projets de suites de la franchise sont mis sur la glace. En raison de l’insatisfaction des amateurs, le réalisateur Zack Snyder annonce en mai 2020 qu’une nouvelle version verra le jour en 2021 et que plusieurs scènes seront retravaillées ainsi que la musique et plusieurs effets spéciaux. En ce sens, la Zack Snyder’s Justice League est un «Director’s cut» de quatre heures et ma première critique est que celui-ci n’est pas assez long.

NDLR: Attention aux divulgâcheurs…

L’héritage de Zack Snyder

Zack Snyder est le réalisateur américain qui nous a offert de nombreuses superproductions dont 300 (2006), Watchmen (2009), Man of Steel (2013) ainsi que Batman V Superman : Dawn of Justice (2016). La grande majorité des films de sa filmographie sont des adaptations de bandes dessinées. Cependant, contrairement à la franchise de l’Univers cinématographique Marvel, les œuvres de Zack Snyder sont principalement sombres. Nous sommes également beaucoup plus près des films de Batman réalisés par Christopher Nolan, Batman Begins (2005), The Dark Knight (2008) et The Dark Knight Rises (2012).

En résumé

Afin d’être en mesure de bien visionner et d’apprécier la Zack Snyder’s Justice League, j’ai évidemment réécouté les deux opus précédents. Dans cette nouvelle version, on retrouve un monde attristé par la mort de Superman. Cependant, à la fin du film Batman V Superman: Dawn of Justice, Lex Luthor annonce à Batman qu’il est trop tard et qu’ils arrivent. Dès lors, Bruce Wayne/Batman (Ben Affleck) ainsi que Diana Prince/Wonder Woman (Gal Gadot) vont s’efforcer de réunir une équipe de gens dotés de pouvoirs particuliers, la Justice League. La surcharge d’énergie qui a été créée lors de la mort de Superman et de Doomsday a engendré la réactivation des «Mother Boxes» qui sont une forme de technologie permettant la téléportation des Nouveaux Dieux sur terre.

En ce sens, Steppenwolf (Ciarán Hinds) se rend sur terre afin de réunir les trois «Mother Boxes» afin de permettre l’arrivée de Darkseid (Ray Porter). Au cours de leur mission, Bruce Wayne et Diana Prince vont être en mesure de recruter Cyborg (Ray Fisher), Aquaman (Jason Momoa) ainsi que The Flash (Ezra Miller). Dans cette version, le spectateur est en mesure de mieux comprendre l’origine des différents superhéros. Évidemment, celles et ceux qui ont déjà vu la version originale savent déjà l’un des points culminants du film, c’est-à-dire le retour de Superman afin de vaincre Steppenwolf.

La touche magique de Snyder

Contrairement à la version originale, de nombreuses scènes ajoutées sont excellentes, notamment l’épilogue où le réalisateur nous présente une version alternative du futur dans le cas qu’adviendrait l’échec de la Justice League. Ici, Zack Snyder nous présente une version apocalyptique de la «Knightmare», très sombre et pessimiste, empreinte de deuil. Loin de moi de faire une suranalyse du métatexte du film, cependant, plusieurs thématiques concernant le deuil d’un proche ainsi que la fierté d’être parent sont des thématiques centrales dans le film.

De plus, l’une des scènes qui ont été réalisées en 2020 est celle de la vision apocalyptique de Znyder dans laquelle Batman fait face à son échec lors d’une conversation avec le Joker (Jared Leto). Il est empreint de culpabilité face au deuil de ses amiEs, parents et fils adoptif, probablement un clin d’œil à Robin. Ici, lors de mon visionnement, j’ai ressenti l’hommage et la demande de pardon d’un père qui a perdu sa fille, puisque la raison principale pour laquelle Zack Snyder s’était initialement retiré du projet en 2017 fût le suicide de sa fille Autumn Snyder le 12 mars 2017. En somme, le film est entièrement dédié à la mémoire et la dernière image du film est un fondu noir ou l’on peut lire «For Autumn».

Tu tripes cinéma? Gabriel a écrit ben, ben des chroniques là-dessus. Viens voir!

Pourquoi critiquer un film de superhéros?

Pourquoi est ce que j’ai décidé de faire une chronique sur un film tel que Zack Snyder’s Justice League, contrairement à mon habitude où il est question de films d’auteurE? Tout simplement, car c’est excellent, et que le but ultime du cinéma est de divertir. Beaucoup de réalisateurs de films américains tels que Martin Scorsese et James Cameron dédaignent les films de superhéros. Scorsese a affirmé au New York Times: «Cinema is an art form that brings you the unexpected. In superhero movies, nothing is at risk, a director says».

De son côté, James Cameron et son ego se désolent de la présence du trop grand nombre de films de superhéros et compare les suites d’Avatars au film de Francis Ford Coppola, The Godfather (laissez-moi rire quelques instants si vous me le permettez). Il est certain que lorsque j’écoute un film de Ingmar Bergman, bien évidemment, mon attention n’est pas la même et la démarche intellectuelle aussi est différente. Cependant, lorsque j’écoute un film de superhéros, malgré mes 30 ans, je me divertis autant que lorsque j’avais 6 ans devant le quelque peu mauvais Batman Forever (1995).

En conclusion, le film Zack Snyder’s Justice League est disponible sur la plateforme Crave depuis le 18 mars, je vous le conseille fortement, puisque c’est un excellent divertissement!

Suggestions de la semaine

1- Thor Ragnarok (2017) Taika Waititi

2- The Dark Knight (2008) Christopher Nolan

3- Spider-Man Into the Spider-Verse (2018) Peter Ramsey, Rodney Rothman, Bob Persichetti

4- Howard the Duck (1986) Willard Huyck

5- Unbreakable (2000) M. Night Shyamalan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here