Une semaine de sensibilisation aux troubles alimentaires

0
Publicité

Depuis plus de 30 ans, l’organisme Anorexie et Boulimie Québec en partenariat avec la Maison l’Éclaircie, organise la semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires. Cette année encore, l’organisme communautaire a mis sur pied plusieurs activités qui auront lieu du 1er au 7 février. C’est une occasion pour sensibiliser et éduquer le grand public.

Comprendre les troubles alimentaires

Les troubles alimentaires également appelés troubles de comportement alimentaire, sont des maladies médicales graves qui se caractérisent par des perturbations des comportements alimentaires. De nombreuses personnes se préoccupent de leur santé, de leur poids ou de leur apparence. Certaines deviennent excessivement obsédées par la perte de poids, la prise de poids ou la forme du corps et le contrôle de la nourriture qu’elles mangent. Si vous remarquez ces différents facteurs chez quelqu’un, il peut s’agir de signes d’un trouble du comportement alimentaire. Ces troubles peuvent affecter la santé physique et mentale de la personne qui en souffre et, dans certains cas, peuvent mettre sa vie en danger.

Crédits: https://www.qare.fr/sante/troubles-du-comportement-alimentaire/anorexie-mentale/

Dans les coulisses de l’anorexie et de la boulimie

Il existe plusieurs troubles alimentaire, notamment: la boulimie et l’anorexie qui sont les troubles d’alimentation les plus connus.

La boulimie est un trouble alimentaire caractérisé par des comportements compulsifs de grignotage alimentaire suivis de vomissements auto-induits, de régimes prolongés ou d’excès d’exercices physiques. Les personnes atteintes de boulimie peuvent avoir des pensées obsessionnelles sur leur poids et leur apparence physique, et peuvent se sentir impuissantes face à leur comportement alimentaire hors de leur contrôle.

L’anorexie, quant à elle, est un trouble alimentaire caractérisé par une peur excessive de prendre du poids et une image corporelle déformée. Les personnes atteintes d’anorexie peuvent se priver de nourriture, ne pas manger suffisamment pour maintenir leur poids en bonne santé et peuvent être obsédées par leur poids et leur forme physique. L’anorexie peut entraîner une absence grave de nutriments et peut être potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée.

Les causes de ces troubles alimentaires peuvent inclure des facteurs tels que des problèmes de santé mentale comme la dépression, l’anxiété ou les troubles de l’humeur, des problèmes familiaux ou relationnels, ou des facteurs sociaux tels que la pression pour correspondre à une certaine image corporelle idéalisée par la société.

En route vers la guérison des troubles alimentaires

Le traitement des troubles alimentaires peut inclure une combinaison de thérapie, de médicaments et de changements de mode de vie. La thérapie aidera à traiter les problèmes de santé mentale et à développer des comportements alimentaires sains, tandis que les médicaments aideront à traiter les symptômes dépressifs ou anxieux.

Une semaine de sensibilisation et d’éducation

Crédits: https://www.lenouvelliste.ca/2023/02/04/le-loricorps-de-luqtr-fait-alliance-pour-soigner-les-troubles-alimentaires-0866371122e208dcd19a65597a8b2198

Au cours de cette semaine, plusieurs événements sont prévus que ce soit à l’université ou dans la région, pour sensibiliser le grand public. Pour leur 10ème anniversaire, le groupe de recherche Loricorps de l’UQTR s’associe avec le centre de recherche de l’institut universitaire en santé mentale de Montréal du CIUSSS de l’Est de l’Ile de Montréal. Ils ont organisé un panel d’expert international intitulé : « Alimentation dans tous ses états » qui a eu lieu le 3 février 2023. L’inscription était obligatoire pour participer a cet événement. Plus de 700 personnes s’étaient inscrites.

Plusieurs conférences interactives et informatives sont accessibles sur le site de la Fondation de l’anorexie mentale et de boulimie. Ces conférences ont pour but d’aider à la compréhension des différents enjeux pouvant influencer le développement d’un trouble alimentaire.

Les troubles alimentaires au Québec

Selon les statistiques de Statistique Canada, les troubles alimentaires sont un problème de santé publique au Canada. Les données montrent que les taux d’hospitalisation des jeunes de moins de 18 ans pour les troubles alimentaires ont augmenté de 30% entre 2017 et 2020. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de troubles alimentaires que les hommes, et les jeunes adultes sont les plus touchés.

https://www.doctissimo.fr/nutrition/troubles-du-comportement-alimentaire/aider-un-proche-troubles-alimentaires

L’importance de l’aide professionnelle et du soutien personnel


Il est souvent difficile de faire le premier pas, mais c’est un pas important pour obtenir une aide efficace. De nombreuses ressources sont disponibles, notamment la fondation ANEB (anorexie mentale et de boulimie) un organisme à but non lucratif qui a pour mission de donner une aide immédiate, spécialisée et gratuite aux personnes atteintes d’un trouble du comportement alimentaire ainsi que leurs proches. Le Programme LoriCorps de l’UQTR, le laboratoire de recherche Interdisciplinaire sur les troubles du comportement alimentaire en lien avec la réalité virtuelle et la pratique physique offre un programme transdisciplinaire des Troubles du Comportement Alimentaire. Entre autres, des thérapeutes spécialement formés pour traiter les troubles alimentaires, des groupes de soutien et des lignes d’assistance téléphonique. Il est important de soutenir ces personnes dans leur démarche pour obtenir de l’aide et les encourager à continuer sur cette voie.

En somme, les troubles alimentaires graves peuvent avoir des effets dévastateurs sur la vie de la personne atteinte. Il est important de reconnaître les signes et de solliciter de l’aide professionelle si vous pensez que vous ou quelqu’un que vous connaissez pourrait y être atteint.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici