Volleyball: Les Patriotes ne sont pas invincibles

0
Photo: Patriotes
Photo: Patriotes

Le tout premier match des Patriotes du troisième tournoi de la saison les opposait à leurs grandes rivales de l’UQAM. La formation de l’UQTR a subit son premier revers en neuf rencontres cette saison dans un match qui s’est joué haut en émotions, du début à la fin. La partie, présentée à l’Université du Québec à Rimouski, s’est terminée au cinquième et ultime set par la marque de 24-26, 25-17, 25-14, 15-25 et 12-15 en faveur des Citadins.

Lors de ce match chaudement disputé, ce sont les joueuses centrales de l’UQAM qui ont le plus fait mal aux Patriotes. En effet, Valérie Gagnon et Sophie Leblond-Besner ont cumulé respectivement douze et dix attaques marquantes pour un total de trente points. Leblond-Besner s’est même payé le luxe de contrer à cinq reprises les attaques des Patriotes. L’attaquante étoile de l’UQAM, Marie-Pier Ritchot, a également connu un bon match avec douze points, dont onze attaques marquantes. Chez les Patriotes, ce sont Audrey Pruneau et Myrianne Courteau qui ont connu les meilleures performances, amassant dix attaques marquantes chacune. Amélie Chapleau a également mis sa touche au match alors qu’elle enregistrait cinq as.

Les autres matchs à sens unique

Visiblement frustrées par cette défaite crève-cœur, les joueuses des Patriotes n’entendaient pas s’éterniser sur le terrain face à l’UQAR et à l’UQAC. La partie opposant le club trifluvien à l’équipe hôtesse s’est soldée par trois manches semblables de 25-20, 25-28 et 25-29. La meilleure chez les Patriotes a sans contredit été Marie-Christine Gravel avec douze attaques marquantes et un bloc en trois sets. Les Patriotes voulaient certainement venger leur seul set perdu en première moitié de saison face à l’Inuk de l’Université du Québec à Chicoutimi. Cette dernière rencontre du tournoi a été prise en charge par l’UQTR du début à la fin, se terminant ainsi 25-13, 25-22 et 25-15. Ayant connu un excellent tournoi, Audrey Pruneau a continué sur sa lancée en amassant dix attaques marquantes en seulement deux manches de travail. Pour sa part, Ann-Marie Cloutier, qui avait pourtant connu un match plutôt difficile face à l’UQAM, s’est très bien reprise en marquant cinq attaques et trois as en deux sets de jeu.

Alors que l’on croyait les Patriotes parties pour une saison parfaite, les joueuses de l’UQAM ont prouvé qu’elles étaient en mesure de rivaliser la puissance de l’UQTR.

Une fin de saison qui promet

Alors que l’on croyait les Patriotes parties pour une saison parfaite, les joueuses de l’UQAM ont prouvé qu’elles étaient en mesure de rivaliser la puissance de l’UQTR. La prochaine rencontre entre ces deux formations sera la toute dernière de la saison régulière. Les équipes du circuit de volleyball universitaire division 2 du RSEQ se rendront à Chicoutimi les 14 et 15 février prochain pour clore la saison. Les Patriotes devront se méfier des Citadins lors du championnat provincial, car ce seront elles qui accueilleront l’évènement. Malgré un début de saison en dents de scie, ces dernières possèdent les éléments pour priver les Patriotes d’un troisième titre de championnes provinciales consécutif.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici