Arts visuels : Passer du piano au pinceau

0
1055
L’exposition Chant Vital présentée au Centre culturel Pauline-Julien. Photo : M.-M. Caron

Le Centre culturel Pauline-Julien de Trois-Rivières offre une nouvelle exposition aux citoyens jusqu’au 25 mars. Ce sont les dix-neuf œuvres de l’artiste-peintre Frédéric Metthé qui habillent les murs de la salle multifonctionnelle.

L’exposition Chant vital est constituée d’œuvres très colorées qui rappellent des vitraux de vieilles cathédrales. On y retrouve une harmonie entre le noir et les couleurs primaires ce qui donne des résultats saisissants.

L’exposition est reliée par un fil conducteur très présent, les tableaux se ressemblent, mais proposent tous des éléments qui les distinguent. L’artiste travaille l’acrylique sur toile, une méthode assez commune, mais avec laquelle il réussit à se démarquer. Par son style unique, il attire le regard.

Frédéric Metthé est un passionné d’art, il improvise ses œuvres : lorsqu’il en commence une, il ne sait jamais quel en sera le dénouement. «Chacun de mes gestes me dictent le suivant et ainsi de suite. Je travaille toujours plusieurs toiles en même temps. Cela me permet de prendre un certain recul, de jauger le travail accompli sur chaque tableau. Ma quête de beauté est en tête de liste, puis viens l’originalité; il me faut bien faire ressortir ma différence.»

L’artiste travaille l’acrylique sur toile, une méthode assez commune, mais avec laquelle il réussit à se démarquer.

Même s’il a beaucoup travaillé les arts visuels tels que la sculpture et la peinture dans sa jeunesse, l’artiste s’est principalement fait connaître pour ses talents dans le monde de la musique. Pianiste-compositeur, il a signé la musique d’une douzaine de productions cinématographiques en plus de composer plusieurs pièces de ballet. En 1991, il a fondé sa propre compagnie de production musicale : Frédéric Metthé International Inc. Parmi ses nombreux projets, il a été engagé par le Centre culturel de Shawinigan pour composer la musique de la célèbre pièce de Ionesco, La Cantatrice chauve, mise en scène par Julien Poulin.

En 2003, alors que sa passion pour les arts visuels le rattrape, Frédéric Metthé se détache tranquillement de la musique pour consacrer tout son temps à la peinture. On remarque, par ailleurs, que son passé ne le quitte pas complètement puisque dans l’exposition Chant Vital, chacune des toiles est inspirée d’une pièce qu’il a composée; certaines portent même leur nom.

Tout comme ses œuvres musicales, les tableaux de l’artiste sont surprenants et intrigants. Pour une exposition qui se démarque par son originalité et ses agencements de couleurs saisissants, celle de Frédéric Metthé vaut le détour. Le Centre culturel Pauline-Julien offre un accès gratuit du jeudi au dimanche entre 14h et 17h.

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE