Assemblée générale des étudiants: Lancement imminent de la campagne électorale

0
1062
LUITR-2019_A2019.png
Samuel Plante, V.-P. aux affaires sociopolitiques, et Jean-René Leblanc-Gadoury, président de l’AGEUQTR. Photo: Marie Labrousse.
Samuel Plante, V.-P. aux affaires sociopolitiques, et Jean-René Leblanc-Gadoury, président de l’AGEUQTR. Photo: Marie Labrousse.

Mise à jour 22 mars: une version à jour de cet article est disponible ici: Association générale des étudiants: Rebondissements dans la campagne électorale

Les élections de l’Association générale des étudiants de l’UQTR (AGE) arrivent à grands pas. Dès le lundi 14 mars, les candidats seront dévoilés et auront dix jours pour convaincre leurs électeurs, notamment grâce au débat officiel.

Comme chaque année, les étudiants devront élire les neuf membres du conseil exécutif (CX) de l’AGE : le président, le secrétaire général, et les sept vice-présidents (vice-président à la vie associative et à l’environnement, vice-président aux finances et développement, vice-président aux affaires sociopolitiques, vice-président aux affaires académiques de premier cycle, vice-président aux affaires académiques de cycles supérieurs, vice-président aux affaires socioculturelles, et vice-président aux communications).

Tous les postes du conseil exécutif sont à pourvoir. Les candidatures pouvaient être déposées auprès de Frédéric Cloutier, directeur général des élections, jusqu’au vendredi 26 février. Ce dernier a ensuite dû vérifier la validité des candidatures.

Les noms des candidats sont encore inconnus à ce jour. Ils seront officiellement dévoilés le lundi 14 mars, lors du lancement de la campagne électorale.

Une semaine plus tard, le lundi 21 mars, un débat officiel aura lieu à la Chasse Galerie entre les différents candidats. C’est à la suite de ce débat que commencera la période de vote, le lundi 21 mars, à 23h45. À partir de ce moment, les étudiants auront trois jours pour voter sur leur portail, soit jusqu’au jeudi 24 mars, à 23h45, moment où les votes seront clôturés.

Les résultats seront annoncés officiellement le lendemain, 25 mars. Les candidats élus entreront en fonction le dimanche 1er mai, pour l’année 2016-2017.

Particularités

Cette année, la période des élections se déroule dans un contexte particulier. Elle survient deux mois après la vague de démissions qui a frappé le conseil exécutif de l’AGE. «Des administrateurs ont été nommés par intérim, ils continuent le travail amorcé par nos prédécesseurs», déclare à ce sujet Samuel Plante, actuel vice-président aux affaires sociopolitiques.

Cette année, l’élection se déroule dans un contexte particulier.

«Ça n’est pas nouveau dans l’histoire de l’AGE: il y a toujours un roulement qui se fait pour différentes raisons», complète Frédérik Borel, conseiller à l’exécutif. «On ne peut pas juger le choix qui a été fait: on peut juste continuer le travail», conclut Samuel Plante.

Il y a aussi le fait que les élections vont coïncider avec la mise en place d’un référendum qui déterminera si l’AGE s’affiliera à l’Association pour la Voix Étudiante au Québec (AVEQ). «Depuis 2009, l’AGE UQTR ne fait plus partie d’aucun groupement au niveau national», indique Frédérik Borel.

«On trouve important de soumettre la question aux membres de l’AGE, car ça va avoir un impact sur eux», précise Samuel Plante. «Les candidats vont pouvoir prendre position sur cette question, puisqu’elle va les toucher directement dans leur futur mandat. On évite aussi de submerger les étudiants d’informations pendant trop longtemps: ça peut même améliorer la participation au vote.»

On ne sait pas encore pour le moment comment le référendum va être intégré au vote, mais les modalités de celui-ci devraient être bientôt connues.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here