Concrétisation du projet: Le Ti-Petac en marche

0

La salle de spectacle Ti-Petac au centre-ville de Trois-Rivières est en marche depuis un peu plus de trois mois et plusieurs spectacles et autres événements y ont déjà été accueillis. Le projet de Pierre-Olivier Lessard, ancien étudiant au baccalauréat en communication sociale de l’UQTR, est donc en route et porteur d’espoir pour la scène musicale émergente.

Pour la soirée d’ouverture officielle, le Ti-Petac a accueilli le groupe rap Alaclair Ensemble. Une des soirées les plus réussies jusqu’à présent, selon les dires du porteur du projet lui-même. La soirée réunissait un spectacle d’humour, des démonstrations de skateboard et, pour conclure, la prestation du groupe. «C’était important pour nous de montrer ce qu’on est capable de faire», affirme Pierre-Olivier Lessard. Le mélange des éléments dans la soirée se voulait une manière de démontrer le potentiel de la salle. À la suite de la soirée, plusieurs ajustements ont été faits, notamment l’amélioration du système sonore.

Le chemin jusqu’à la mise en route du projet n’a pas été sans obstacle. Étant un nouveau joueur dans le circuit, les difficultés principales ont été au niveau de la programmation. À la toute première étape, il est difficile de se développer un vaste réseau de contacts. Comme le Ti-Petac fait surtout la promotion de la scène émergente, il est d’autant plus important d’avoir le nez pour trouver les bons groupes qui sauront attirer les gens. À cet effet, le Ti-Petac désire faire découvrir de nouveaux sons en associant les soirées musicales avec d’autres types d’activités. Par exemple, les démonstrations de skateboards, des BBQ, ou des soirées vins et fromages.

Beaucoup de belles surprises se sont présentées au jeune propriétaire. D’abord, de belles collaborations avec la Microbrasserie l’Alchimiste de Joliette, mais aussi avec Stéphane Carbonneau, technicien de son d’expérience et propriétaire de l’entreprise Production Maskishow qui assure un standard de qualité sonore à l’intérieur du Ti-Petac. La surprise qui a le plus étonné le jeune entrepreneur est la réponse aux événements. «On n’a pas fait beaucoup de promotion. Nous avons utilisé seulement Facebook et la réponse a été surprenante». Pierre-Olivier Lessard a aussi parlé du bouche-à-oreille qui en est probablement pour quelque chose. Aujourd’hui, ce phénomène s’amplifie exponentiellement avec les réseaux sociaux.

Les Mardis Jam, où les musiciens de tous les genres se rencontrent pour présenter leur musique en formule improvisation ou micro ouvert, ont récolté beaucoup de succès.

Plusieurs soirées à format préétabli reviendront sur des bases hebdomadaires et mensuelles. Les Mardis Jam, où les musiciens de tous les genres se rencontrent pour présenter leur musique en formule improvisation ou micro ouvert, ont récolté beaucoup de succès. L’événement revient tous les mardis et commence à s’inculquer dans la culture du centre-ville. Plusieurs nouveaux visages s’y présentent, mais aussi plusieurs habitués y reviennent presque chaque mardi. Dans le même ordre d’idées, des soirées Karaoké, des iPod Battles et soirées de DJ amateurs sont aussi organisés à l’occasion dans l’idée d’offrir de l’action constante au Ti-Petac.

La programmation des prochains mois sortira prochainement et plusieurs très excellents spectacles sont promis. Lorsque questionné sur la programmation, le jeune propriétaire a préféré taire les noms étant donné que plusieurs d’entre eux sont encore en négociation, mais il y aura une belle diversité dans les genres. Un bluesman réputé viendra faire son tour à la salle de spectacle de la rue Royale.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here