Du jazz, mais un peu plus: Lancement de Garder la tension par 5 for Trio

0
Tout au long du spectacle, les solos et improvisations avaient des places de choix, tous les instruments confondus. Photo: P. Bourgoing Alarie
Tout au long du spectacle, les solos et improvisations avaient des places de choix, tous les instruments confondus. Photo: P. Bourgoing Alarie

5 for trio, jeune groupe jazz de la relève, venait présenter son nouvel album Garder la tension au Café-bar Zénob, le 6 novembre dernier. C’est dans le but de faire découvrir de nouvelles facettes du jazz et de donner une touche de nouveauté au genre que les trois musiciens sont venus présenter leur nouveau matériel. Une contrebasse, une guitare et une batterie, c’est tout ce qu’il fallait au trio pour nous faire découvrir de nouveaux horizons.

Le Zénob, vendredi 6 novembre, à une heure qui n’est jamais vraiment précise, le groupe commence sa performance. Le jeune trio venait lancer son deuxième album nommé Garder la tension. C’est depuis 2012 que les trois anciens étudiants en jazz de l’Université Laval parcourent le Québec pour donner de nouvelles saveurs et couleurs à cette musique, en plus d’intégrer plusieurs styles musicaux à leurs pièces. Lorsqu’on pense jazz, la seule sonorité qui nous vient à l’esprit est malheureusement définie par la musique d’ascenseur. Et quand on regarde la guitare, la contrebasse et la batterie présentes sur scène avant l’arrivée des artistes, on se demande comment ils pourront faire pour amener de nouvelles perspectives à une musique déjà bien ancrée.

Dès la première chanson, on comprend ce que le groupe veut dire. C’est avec douce mélodie à la guitare que la performance commence, suivie par les deux autres instruments. Les pièces en jazz sont souvent longues, ce qui peut plaire ou déplaire. Mais en 5 minutes et 14 secondes (peut varier en fonction de l’humeur des musiciens), on a pu voyager dans plusieurs époques musicales, vivre différentes émotions avec différents rythmes et faire des liens avec des chansons qui ont laissé une trace dans notre oreille.

La maitrise des trois musiciens est impressionnante et on a tôt fait d’arrêter de penser qu’on connait bien notre instrument.

La maitrise des trois musiciens est impressionnante et le musicien-spectateur a tôt fait d’arrêter de penser qu’il connait bien son instrument. Après quelques pièces plus tranquilles, c’était le tour de La légende du chasse-neige, qui venait faire revivre les déboires des gens qui se garent au mauvais endroit l’hiver. Par la suite, la pièce As de trèfle nous amenait dans des rythmes plus reggae. Cette dernière est disponible sur le CD avec une collaboration du rappeur Webster, artiste connu du milieu.

Tout au long du spectacle, les solos et improvisations avaient des places de choix, tous les instruments confondus. Certains rappelaient les solos des grands classiques rocks, grâce au talent et aux nombreuses pédales d’effets du guitariste.

Lorsqu’on tombe sur les vidéoclips du groupe, on peut apprécier les différents courts-métrages qui donnent une autre vie aux chansons et qui sont différents des habituelles vidéos de performance.

S’il fallait noter un point négatif, ce pourrait être le manque de diversité des instruments. Malgré une grande maitrise de chacun, on s’est habitué à notre époque à entendre des musiques où n’importe quel son peut sortir d’un synthétiseur et amener de nouvelles couleurs aux pièces. Par contre, lorsqu’on tombe sur les vidéoclips du groupe, on peut apprécier les différents courts-métrages qui donnent une autre vie aux chansons et qui sont différents des habituelles vidéos de performance.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site web du groupe au www.5fortrio.com ou leur page Facebook et Twitter. Le trio est très présent sur les médias électroniques et vous pourrez vous procurer leurs albums sur les différentes plateformes de diffusions numériques, dont iTunes, et aussi en version CD.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here