En échappée: Savoir attraper sa «balloune»

0
664
bandeau-COOPSCO-final_01
Photo: Mathieu Plante
Photo: Mathieu Plante

Ah, le début de février. Printemps hâtif ou hiver qui se prolonge, février est signe que l’hiver bat son plein, mais aussi que le printemps s’en vient. Qui dit février veut aussi dire Super Bowl. Une édition fascinante dont on croyait, durant le premier quart, l’issue acquise, entre les Falcons d’Atlanta ou les Patriots de la Nouvelle-Angleterre… Tout un match, en effet!

Je dois avouer que la victoire dramatique, et le mot est faible, des Patriots fut l’une des plus grandes surprises dans le monde du sport au cours des dernières années. L’ironie est à son comble, puisque le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a dû remettre le trophée Vince Lombardi dans les mains directement de Tom Brady…

Pour ceux qui ne savent ou qui ne s’en souviennent pas, Brady avait été suspendu, à tort ou à raison, plus tôt dans la saison, en raison d’un scandale concernant ses ballons, qui étaient trop dégonflés au goût de certains. Ce scandale avait même un nom: deflategate.

Généralement, c’est le propriétaire de l’équipe sacrée championne qui reçoit le trophée des mains du commissaire, mais Robert Kraft a fait exception, et a permis à son quart-arrière étoile de le recevoir en premier. Oui, toute une ironie…

Est-ce que Bill Belichik et Tom Brady sont le meilleur duo de joueur/entraîneur de l’histoire du sport? La question mérite d’être posée.

Quant à l’équipe d’Atlanta, il s’agissait de sa première présence au Super Bowl depuis 1999.

Imaginez Roger Goodell remettre le trophée dans les mains directement de Tom Brady…

Petits faits amusants :

  • Bill Belichik, l’entraîneur des Patriots, s’est retrouvé à la tête d’une équipe lors d’un match du Super Bowl pour la septième fois de sa carrière. Indiscutablement l’un des meilleurs coachs de l’histoire de la NFL.
  • Matt Ryan, le quart arrière des Falcons, n’a jamais gagné un seul match en carrière contre les Patriots, tandis que Tom Brady, le quart des Patriots, n’a jamais perdu contre les Falcons.

*

Universiades: félicitations à l’équipe canadienne, qui a remporté la médaille de bronze à Almaty, capitale du Kazakhstan. Rappelons que les Universiades sont une compétition internationale universitaire multisports, organisée par la Fédération internationale du sport universitaire (FISU), et qui se déroulait à Almaty, au Kazakhstan. Pas moins de six joueurs des Patriotes y ont été représentés, soit: Pierre-Olivier Morin, Tommy Giroux, le gardien de but Sébastien Auger, l’attaquant Guillaume Asselin, le défenseur Charles-David Beaudoin, ainsi que le capitaine de la formation trifluvienne, Martin Lefebvre.

Du côté des Patriotes hockey, les hommes de Marc-Étienne Hubert ont tenté tant bien que mal de survivre au départ de leurs six joueurs le 3 février dernier. Ils ont été étincelants lors du bruyant match du carnaval, remercions entres autre les gens d’Ingénierie Trois-Rivières pour l’ambiance. Toutefois, les Patriotes se sont inclinés 5-1 face aux Gryphons de Guelph, devant plus de 1000 spectateurs, gracieuseté de l’entreprise le Prix du Gros. Notons toutefois que les Pats se sont repris le lendemain, avec une victoire de 5-3 contre les Western Mustangs de l’Université de Western Ontario.

Universiades: Félicitations à l’équipe canadienne pour sa médaille de bronze!

Les Patriotes devront quand même faire preuve de plus de constance au cours des prochaines semaines, s’ils espèrent se rendre loin, une fois que les séries éliminatoires auront commencé.

*

Il a été rapporté il y a quelques semaines par Brigitte Trahan, du Nouvelliste, que l’UQTR allait mettre à niveau certaines installations sportives. Selon madame Trahan, La piscine du Centre de l’activité physique et sportive (CAPS), le terrain de soccer, la piste d’athlétisme et ses estrades, ainsi que l’anneau de jogging intérieur au deuxième étage du CAPS, seront réfectionnés. L’investissement total sera de plus de 3,3 millions de dollars. Il était plus que temps que ces travaux se concrétisent.

Pour ceux ou celles qui n’ont jamais vu la piste d’athlétisme, vous ne manquez absolument rien. Les descriptifs ne manquent pas: obsolète, vieux, et même dangereux. Si l’UQTR veut aspirer aux plus grands honneurs dans chacune des disciplines sportives auxquelles elle participe, elle n’aura pas le choix de mettre à disposition des athlètes des installations dernier cri. Quant à l’anneau de jogging au deuxième étage du CAPS, la surface devrait être changée au printemps. Disons que ce ne sera pas un luxe là non plus.

À noter que le terrain de soccer n’aura plus de véritable gazon, mais bien du gazon synthétique. Il s’agit là d’une excellente décision, puisque ce type de surface ne demande presque pas d’entretien. L’UQTR veut peut-être remettre ses finances à niveau, mais si elle veut que ses Patriotes performent, certains montants d’argent devront être débloqués.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here