Lancement d’album au Temps d’une Pinte: Un deuxième album pour June in the fields

0
Mélissa Brouillette et James Forest de June in the fields lors du lancement de leur deuxième album au Temps d’une Pinte. Photo: Redvers Bailey
Mélissa Brouillette et James Forest de June in the fields lors du lancement de leur deuxième album au Temps d’une Pinte. Photo: Redvers Bailey

Le Temps d’une Pinte accueillait le 2 octobre June in the fields pour le lancement trifluvien de Miles behind, miles ahead. Cet album est le deuxième du duo formé de James Forest et de Mélissa Brouillette.

Après avoir fait le lancement de l’album à Saint-Romuald la veille, le duo a fait un saut à Trois-Rivières pour y présenter leur plus récent opus, ce qui constitue retour de June in the fields dans le patelin de la chanteuse Mélissa Brouillette, originaire de la Mauricie. Dans une formule 5 à 7, qui s’est avérée plutôt un 6 à 8, la microbrasserie Au Temps d’une Pinte a souhaité la bienvenue une foule considérable pour l’événement.

Dans le décor enchanteur de l’endroit, agrémenté de l’effet impressionnant du soleil couchant dans les grandes vitres de l’établissement et de l’éclairage tamisé de la salle, les musiciens ont interprété plusieurs de leurs nouvelles chansons. On retrouve le duo comme on l’a toujours connu : enveloppant, doux et apaisant. Deux chanteurs individuellement talentueux qui offrent ensemble un son incomparable.

Le duo réservait aussi une surprise en annonçant sur leur album la présence de chansons en collaboration avec Elsa Leblanc et Karine Jutras, amies et comparses de Mélissa Brouillette dans le groupe Triaz. Les deux jeunes femmes ont d’ailleurs rejoint June in the fields sur scène pour interpréter deux chansons, offrant une performance vocale époustouflante.

On retrouve le duo comme on l’a toujours connu : enveloppant, doux et apaisant. Deux chanteurs individuellement talentueux qui offrent ensemble un son incomparable.

Avec James Forest à la guitare ou au piano ainsi qu’à la voix et Mélissa Brouillette au chant, June in the fields présente des chansons qui donnent le frisson par leur beauté musicale. La chimie des deux artistes sur scène est palpable et fait sourire le public, tout comme leurs histoires de voyage.

Le duo racontait effectivement lors de l’événement leur récent séjour en Europe, une aventure musicale qui leur a permis de faire de belles rencontres et de s’inspirer. June in the fields ne reste pas en place, parcourant le Québec et bien plus encore. Ils annonçaient d’ailleurs qu’il ne reviendrait pas à Trois-Rivières avant mai ou juin 2016. C’est donc avec impatience que le public trifluvien de June in the fields attendra les dates de leur prochaine visite.

Pour plus d’informations, il est possible de consulter leur page Facebook ou leur site internet : www.juneinthefields.com.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here