L’App’Art : Le groupe Formentera en spectacle

0
Publicité
Photo : Courtoisie

Par Karina Tardif, journaliste

Le 21 mars dernier, le groupe Formentera offrait un spectacle intime pour les chanceux qui étaient à l’App’Art.

Jeunes et expérimentés

Souvent, le terme «jeune» ne vient pas avec «expérience». Pourtant, les musiciens du groupe Formentera, qui sont tous étudiants au Cégep de Trois-Rivières, sont probablement plus expérimentés que bien des gens du milieu. Certains membres du groupe ont participé à plusieurs concours tels que Secondaire en spectacle et Cégep en spectacle. Aussi, certains d’entre eux sont déjà très impliqués dans la communauté musicale de Trois-Rivières, malgré leur jeune âge.

Ayant tous les quatre une passion pour la musique, ils ont décidé, en septembre dernier, de former un groupe et de jouer les compositions de l’un des membres du groupe, Louis Lafontaine. Cela dit, chacun d’eux amène une dynamique particulière au groupe et c’est ce qui crée une belle chimie sur scène.

Lorsque vient le temps de décrire le style musical de Formentera, Louis Lafontaine croit que le terme jazz-rock est contraignant.

On retrouve donc Daniel Quirion au clavier, Gabrielle Gélinas à la basse,  Anthony Joubert Tremblay à la batterie et Louis Lafontaine à la guitare. Certains se demanderont pourquoi il n’y a pas de chanteur dans le groupe. La réponse est simple : ce sont des passionnés de leurs instruments respectifs et leur but premier est de jouer de la musique. Pour l’instant, trouver un chanteur ou une chanteuse ne fait pas partie des priorités du groupe.

Les musiciens en sont peut-être à leurs premiers spectacles, mais ce ne sont pas leurs premiers pas dans le domaine de la musique. En effet, Gabrielle Gélinas est directrice de la section Relève de l’entreprise régionale Centre musical GAM. De plus, elle est responsable du houseband pour Secondaire en spectacle et du chœur de la comédie musicale du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières. Elle joue aussi de la basse électrique pour les Productions de la 42e rue, pour Arcane, pour Jazzop, pour Nice and Easy Jazz Quartet et pour Brochäbal. De plus, elle a des contrats de remplacement avec quelques groupes. Louis Lafontaine, quant à lui, a entre autres participé au Heritage Festival de New York ainsi qu’au Festivoix et a déjà créé la musique d’ambiance au restaurant Cuisto.

Du jazz-rock et encore plus

Lorsque vient le temps de décrire le style musical de Formentera, Louis Lafontaine croit que le terme jazz-rock est contraignant. Leur style s’étend sur plus que ces deux mots. En effet, ils s’inspirent beaucoup des légendes du rock progressif ainsi que des grands du jazz tels que Scott Joplin ou Chick Corea. Leur musique saura donc plaire autant aux intellectuels de la musique qu’à ceux qui ont des gouts plus traditionnels.

En spectacle, les musiciens se complètent. Ils sont très sereins et calmes. Quand vient le temps de faire des blagues ou de combler du temps, ils sont tout à fait à l’aise et c’est ce qui fait leur charme. Une spectatrice raconte que, lorsqu’on les voit sur scène, on oublie qu’ils sont de jeunes étudiants du Cégep et on semble être devant des professionnels. Leur potentiel est hallucinant et il est difficile de ne pas rester bouche-bée devant ce talent qui se présente.

Ils seront en spectacle le 5 avril au Zénob et le 30 avril au Gambrinus.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici