Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières: Les équipes se dévoilent

0
Pendant cette soirée, les quatre équipes ont eu la chance d'exécuter quelques improvisations afin de divertir le public tout en présentant ses nouveaux membres. Photo: G. Charron
Pendant cette soirée, les quatre équipes ont eu la chance d’exécuter quelques improvisations afin de divertir le public tout en présentant ses nouveaux membres. Photo: G. Charron

La Chasse Galerie remplie comme on la voit rarement, deux arbitres récalcitrants, mais surtout quatre nouvelles équipes et des recrues prêtes à démontrer leur talent: le 22 septembre marquait le coup d’envoi de la 10e saison de la Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières (LUITR).

Pendant cette soirée, les quatre équipes ont eu la chance d’exécuter quelques improvisations afin de divertir le public tout en présentant ses nouveaux membres. Le demi-match joué par chacune des équipes était en quelque sorte la présentation officielle de la LUITR 2014-2015 avec le public.

Les Bleus

Le capitaine Vincent Rainville a choisi son équipe «dans une optique de cohésion et de synergie, visant une équipe à saveur théâtrale et intelligente, qui explorera des univers encore vierges à ce jour». Sa cohorte est composée de Myriam Lortie, de qui il dit que «son expérience théâtrale et son charisme scénique apporteront de la profondeur aux improvisations des Bleus». «La compréhension de l’improvisation de Marc-André Marion-Flamand et sa facilité à créer des ambiances colorera certainement notre équipe», ajoute le capitaine Rainville. Il a de plus sélectionné Maude Paquette pour «sa témérité et son assurance, qui donneront à ses personnages un réalisme spontané». Afin de compléter l’équipe, le substitut des Bleus est Olivia Pinard-Therrien. «Toujours riche en couleurs, Olivia campe bien ses personnages et n’a jamais peur de se lancer pieds joints dans le ridicule.»

Les Verts

Antoine Lacasse, capitaine de l’équipe des Verts, dit avoir monté son équipe de façon à ce qu’elle inscrive le nom de ses joueurs sur le trophée pour la première fois de l’histoire de la LUITR. Il dit avoir une équipe «remplie de répartie et de spontanéité». Antoine a tout d’abord choisi Magalie Brousseau-Arcand pour une deuxième saison consécutive, principalement pour «sa fougue et sa construction». Après avoir «rappé» au camp de recrutement, l’homme rempli de surprises, William Drapeau, a su gagner sa place dans l’équipe des Verts. «Jean-François Latour, est un des joueurs qui me fait le plus rire», s’est exprimé Antoine Lacasse, mentionnant la raison pour laquelle il l’avait choisi. Finalement, Marc Lachance sera le substitut des Verts pour cette saison. Lacasse le décrit comme étant «l’arme secrète des Verts, avec un éventail de personnages impressionnants».

Les Rouges

«Cette année, l’ancrage des rouges sera dans l’amitié et le plaisir que nous allons avoir à jouer ensemble», a mentionné Philippe Grenier, capitaine des Rouges. L’alignement de l’équipe commence par Gabriel B. Houde. Le capitaine Grenier dit : « J’ai choisi Gabriel parce que j’adore son humour à la François Bellefeuille. C’est une recrue avec énormément de potentiel et je crois qu’il va séduire la Chasse Galerie cette année.» Vanessa Fortier vient s’ajouter à la formation des Rouges. Grenier la décrit comme «une joueuse hilarante qui a en plus énormément d’expérience. Comme nouveau capitaine, on ne peut pas demander mieux qu’une fille qui a déjà rempli ce rôle». Frédéric Bernard est également de cette équipe. «Frédéric me surprend toujours avec sa spontanéité. Je vais devoir me contrôler pour ne pas avoir des décrochages avec lui. Il va de plus apporter un jeu physique pour les Rouges.» Afin de compléter son équipe, Philippe Grenier a choisi Célane Dodier-Côte comme substitut. «Célane une joueuse talentueuse pour proposer et construire des ambiances diverses. J’aime son énergie et son dynamisme. Avec elle, chaque impro paraît réelle.» Grenier avertit le public de s’attendre à «un univers absurde et créatif» de la part des Rouges.

Le demi-match joué par chacune des équipes était en quelque sorte la présentation officielle de la LUITR avec le public.

Les Oranges

«Cette année, j’ai la chance d’être capitaine d’une équipe où les forces sont nombreuses, où les énergies sont complémentaires et où 60% des joueurs portent le prénom Alex», explique Alexandre Laramée-Zouéki, capitaine des Oranges. «À mon avis, le leitmotiv des oranges cette année sera plaisir, équilibre, synergie et cheveux soyeux. Afin de présenter mon équipe, comme j’ai toujours secrètement voulu être scout, je me permets d’opter pour la formule « animal totem »». Il se décrit lui-même comme étant un ours émotif. Son équipe porte les animaux et qualificatifs suivants: Nadia Tranchemontagne la panthère audacieuse, Alexandre Marchand le lion furtif, Alexandra Lemire la biche constructive, et pour terminer la formation, Florence Bouvet-Bouchard, la substitut de l’équipe est la tigresse explosive.

Le calendrier et le résumé des matchs, les fiches des joueurs et plus encore sont disponibles sur le site officiel de la LUITR: www.uqtr.ca/impro.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici