Ligue universitaire d’improvisation de Trois-Rivières: Pas de relâche pour la LUITR

0
1063
bandeau-COOPSCO-final_01
Les bandes d’improvisation sont mises de côté pour le confort des improvisateurs. Photo: A. Lemire
Les bandes d’improvisation sont mises de côté pour le confort des improvisateurs. Photo: A. Lemire

La semaine de travaux et d’études n’a pas fait chômer la Ligue universitaire d’improvisation (LUITR) de Trois-Rivières puisque le jeudi 23 octobre était présenté, à la Chasse Galerie, l’événement unique qu’est la LUITR feutrée.

La LUITR feutrée est un match spécial qui consiste à défaire les équipes régulières afin de ne former qu’une seule grande équipe. Dans cette dernière, les forces de six joueurs étaient réunies afin de donner un spectacle de qualité, hors saison régulière.

Cet événement devenu une tradition de la semaine de travaux et d’études propose une formule beaucoup plus décontractée, où la compétition est mise de côté pour assurer le plaisir des improvisateurs et des spectateurs. La LUITR a de plus troqué son arbitre pour un maître de jeu afin de donner non pas des thèmes, mais bien des pistes aux improvisateurs qui nageaient dans une plus grande liberté.

L’automne étant déjà bien entammé, Andréanne Tremblay, qui orchestrait le match, a amené les joueurs à jouer avec cette saison plutôt pluvieuse. Comme il n’y avait qu’une seule équipe, le public, sans droit de vote, n’avait comme seule tâche plaisante que de regarder ce qui se déroulait sous ses yeux.

La LUITR offre aux spectateurs des moments de bonheur en continu. Photo: A. Lemire
La LUITR offre aux spectateurs des moments de bonheur en continu. Photo: A. Lemire

Une équipe bien unie

Gabriel B. Houde, Myriam Lortie, Nadia Tranchemontagne, Marc Lachance, Marc-André Marion-Flamand et Vincent Rainville ont livré un spectacle très agréable devant un public malheureusement manquant.

La LUITR feutrée propose une formule beaucoup plus décontractée où la compétition est mise de côté pour assurer le plaisir des improvisateurs et des spectateurs.

La LUITR, habituée de jouer devant une Chasse Galerie pleine a très bien réussie sa soirée, même si seulement quelques personnes se sont déplacées afin d’assister au spectacle d’improvisation. Malgré ce fait, les joueurs avaient du talent et de l’énergie à revendre.

Les improvisateurs ont offert une soirée riche en rires et en absurdité. Il est à noter que la LUITR est possiblement le seul événement où le public a la chance de voir quatre dindes de l’Action de Grâces parader fièrement sur la scène de la Chasse Galerie.

Il est possible de suivre la LUITR sur Facebook et sur leur site internet : www.uqtr.ca/impro/.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here