Our book and the Authors au Café-bar Zénob: De l’électro pop rafraichissant

0
La formation montréalaise a reçu un très bel accueil lors de son passage au Zénob. Photo: É. Lefrançois
La formation montréalaise a reçu un très bel accueil lors de son passage au Zénob. Photo: É. Lefrançois

Le Café-bar Zénob accueillait le samedi 28 mars dernier la très attendue formation Our book and the Authors. Composé de quatre membres, soit Gabriel D’amour, Jean-Christian Arod, Pete Pételle et Pierre-David Girard, le groupe a fait découvrir au public zénobien son univers électro pop minimaliste. La performance a soufflé un véritable vent de fraicheur dans toute la salle et a rappelé l’avènement prochain du printemps.

Comme le nom du groupe l’indique, les compositions de Gabriel D’amour, également chanteur principal et pianiste, sont inspirées des différents vécus et des histoires respectives des membres du groupe qui, rapatriés ensemble, forment le pilier créateur du groupe.

Avec des textes aussi humanisés, les mélodies pop aux accents parfois folk, parfois minimalistes et d’autres fois électro, voire près du dubstep, réussissent à rejoindre un public vaste. Que ce soit en faisant danser et taper des mains l’assistance ou en l’amenant vers un peu plus de profondeur avec des chansons chargées de mélancolie, Our book and the Authors remplit le mandat de susciter l’émotion auprès du public qui l’écoute. «On veut juste faire de la musique et se faire entendre», explique Gabriel D’amour.

Un public réceptif

Jouant pour la troisième fois à Trois-Rivières, la formation appréhendait la réponse du public, car les membres ont trouvé «difficiles» leurs derniers passages en ville. Gabriel D’amour a d’ailleurs avoué avoir débuté sa prestation avec timidité, car il «ne s’attendait pas à ce que le public écoute».

Le public zénobien a cette fois-ci prouvé le contraire au groupe et a démontré son appréciation en se déhanchant tout au long de la soirée au son des mélodies accrocheuses de la formation montréalaise. L’énergie dans la salle a augmenté d’un cran, ce qui a n’a fait qu’augmenter la qualité de la prestation.

«C’est le meilleur public, à date, qu’on a eu à Trois-Rivières», mentionne Jean-Christian Arod, programmeur au synthétiseur.

«C’est le meilleur public, à date, qu’on a eu à Trois-Rivières», mentionne Jean-Christian Arod, programmeur au synthétiseur, tout sourire.

Durant les chansons un peu plus rythmées, Gabriel se levait de son siège et se mêlait à l’assistance en les faisant joyeusement taper des mains. À quelques reprises le chanteur a même exigé des membres du public qu’ils viennent danser avec lui en lançant à la blague: «Je ne vais quand même pas venir vous prendre par la main à chaque fois.»

L’engouement fut tel que le public a même demandé un rappel à la fin du spectacle. Jean-Christian explique en rigolant qu’ils ont d’ailleurs «mal géré» la situation puisqu’ils avaient en fait déjà joué leur chanson de rappel sous le coup de l’excitation provoquée par la surprenante réceptivité du public face à la prestation.

Se faire entendre

Our book and the Authors a lancé son premier album éponyme en mai 2009. Le groupe a ensuite produit un premier EP, Edit, en octobre 2010, puis l’album By the sea est sorti en aout 2014 et finalement l’EP Equals est tout juste sorti en mars dernier.

Mentionnant qu’à ses débuts le groupe a fait «beaucoup trop de shows», Jean-Christian explique que cela a provoqué un «écœurement» de la part des membres à se produire dans les salles de spectacle généralement montréalaises. Ils ont alors pris une pause.

Aujourd’hui avec la sortie leur nouvel EP Equals, Gabriel D’amour mentionne cette fois qu’il a «l’impression qu’ils ne l’ont pas assez joué à tout le monde». Le groupe prévoit donc repartir la machine et «se remettre à faire plus de spectacles en automne», comme le soulignent les gars, d’un commun accord.

Il est possible d’obtenir des informations au sujet des prochaines représentations du groupe et de se procurer son EP sur son site internet: www.ourbookandtheauthors.bandcamp.com.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here