Patriotes-Hockey : Les Patriotes remportent le match de l’année face à McGill

0
80
patriotes hockey mcgill carnaval
Les Patriotes célèbrent une grosse victoire devant une foule endiablée.
Crédit photo : Ariane Samson. Patriotes UQTR. Facebook

Le numéro 94 Chistophe Boivin a marqué à treize secondes de la fin de la prolongation dans un match dont les étudiants.e.s présents au Colisée pour le Carnaval vont se souvenir très longtemps. C’était la fête dans le Colisée lorsque les joueurs se sont rués sur le héros du jour pour célébrer son but. Celui qui revenait d’une blessure qui l’incommodait depuis plusieurs semaines a permis aux Patriotes de battre leurs vieux rivaux montréalais de McGill par la marque de 1-0. Et pourtant, la situation paraissait dramatique pour les Patriotes dans les instants précédents…

Olivier Garneau écope d’une pénalité de cinq minutes pour avoir appliqué une mise en échec par-derrière au numéro 18 de McGill, Samuel Tremblay. Il handicap ainsi son équipe pour la majeure partie de la période de prolongation qui ne dure que 7 minutes ici-bas. Sans l’excellent travail des unités spéciales et du portier Sébastien Auger, les hommes de Marc-Étienne Hubert seraient retournés au vestiaire blanchi par l’adversaire, plutôt que victorieux.

Durant plus de 66 minutes, les 1321 spectateurs.e.s présents au Colisée ont eu droit à un match de 0 à 0 chaudement disputé où la rapidité et la robustesse étaient au rendez-vous. C’est à un véritable duel de gardien de but que nous avons eu droit mercredi soir pour le match du Carnaval, qui fut très émotif tant sur la glace que dans les gradins. Encourageant bruyamment leur équipe du début à la fin, les étudiants de l’UQTR ont joué leur rôle de sixième joueur à merveille.

Sébastien Auger établit une nouvelle marque

Avec cette soixante-troisième victoire en carrière avec les Patriotes, Sébastien Auger dépasse le gardien Luc Bélanger qui avait cumulé soixante-deux gains durant sa carrière universitaire de quatre saisons, s’échelonnant de 1997 à 2001. Dernier match à domicile de la saison, foule endiablée, grande performance de Auger, le scénario ne pouvait être plus parfait pour l’établissement de ce nouveau record.

C’est un Sébastien Auger très heureux et aussi très calme que nous avons rencontré à la sortie de la glace qui rendait grâce à ses coéquipiers pour les nombreux tirs bloqués et leur efficacité à ne pas lui voiler la vue. Un gardien en mode séries qui ne laisse pas déconcentrer par cette nouvelle marque. Il avouait bien humblement aux journalistes ne pas avoir été trop au courant avant la partie s’il allait égaliser ou battre le record de Bélanger.

Une grosse victoire

Marc-Étienne Hubert était ému comme tout le monde après la rencontre. Il accordait beaucoup de crédit à son gardien, spécialement dans un deuxième vingt qui fut un peu plus difficile pour Trois-Rivières. «Il nous a tenus. Il était affamé!»

L’entraîneur parlait également d’une grande victoire d’équipe. Il saluait l’effort de sa troupe qui a patiné fort même durant les moments difficiles. « C’est une grosse victoire pour une jeune équipe comme ça, face à des vétérans comme McGill.»

«Il nous a tenus. Il était affamé!»

-Marc-Étienne Hubert à propos des prouesses de Sébastien Auger

Un match comme celui-là incitera sûrement beaucoup d’étudiants présents mercredi à revenir encourager les Patriotes durant les séries. L’énergie de la foule se transposait sur la patinoire et vice-versa. «C’était magique» nous confie l’entraîneur au terme de l’entrevue.

Prochain rendez-vous : Carleton

Un gros test attend les Patriotes le 31 janvier prochain. Ils rendront visite à l’Université de Carleton, soit l’équipe qui occupe le premier rang de la conférence. C’est donc à une autre équipe de vétérans à laquelle se mesurera notre jeune équipe trifluvienne. Bénéficié d’une semaine de repos après un match aussi intense que celui de mercredi soir ne sera certainement pas de refus pour les Patriotes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here