Home Actualités 70% des travaux effectués: Le campus de Drummondville ouvrira ses portes en janvier 2016

70% des travaux effectués: Le campus de Drummondville ouvrira ses portes en janvier 2016

0
70% des travaux effectués: Le campus de Drummondville ouvrira ses portes en janvier 2016
Le campus de l’UQTR à Drummondville. Photo: EnTête UQTR
Le campus de l’UQTR à Drummondville. Photo: EnTête UQTR
Le campus de l’UQTR à Drummondville. Photo: EnTête UQTR

Le campus de l’UQTR à Drummondville sera prêt d’ici novembre, comme l’échéancier le demandait. Les premiers étudiants à l’intégrer le feront le 7 janvier prochain.

Les travaux de construction ont débuté en décembre passé. Toutefois, comme l’excavation a commencé en saison hivernale, les travaux ont été plutôt tranquilles jusqu’au printemps. Depuis la fin des vacances de la construction, les travaux vont rapidement et les équipes se multiplient.

«L’entrepreneur sait s’y faire, alors ça va très vite. À ce jour, nous avons 70% du travail de réalisé. Même si nous n’avons pas beaucoup de marge dans l’échéancier, nous sommes toujours dans les temps», a précisé le conseiller aux projets spéciaux de la Ville de Drummondville, Philippe Mercure. C’est la Ville de Drummondville qui érige actuellement le campus de 24 millions de dollars pour ensuite le louer à l’UQTR. L’université devrait en prendre possession dans 25 ans.

Dès qu’un étage ou une section sera prêt, l’entrepreneur libèrera l’espace afin que l’université puisse intégrer les lieux. Avec cette méthode, l’UQTR aura le temps de s’installer au fur et à mesure que les travaux avancent.

Le bâtiment, d’une superficie de 7500 m2, sera érigé sur trois étages, incluant une mezzanine. Une bibliothèque habitera le centre de l’immeuble où l’on trouvera des salles de cours, deux laboratoires, des bureaux administratifs et des aires de service pour les étudiants. Le bâtiment a été conçu de manière à ce qu’un agrandissement soit éventuellement possible, dans une phase subséquente de développement du campus.

L’UQTR s’installera progressivement

Puisqu’il n’y a pas beaucoup de marge de temps dans l’échéancier, l’UQTR recevra une réception provisoire partielle du campus. Dès qu’un étage ou une section sera prêt, l’entrepreneur libèrera l’espace afin que l’université puisse intégrer les lieux. Grâce à cette méthode, l’UQTR aura le temps de s’installer au fur et à mesure que les travaux avancent.

L’UQTR offre deux programmes réguliers à temps plein à Drummondville depuis 2012: le baccalauréat en éducation au préscolaire et enseignement au primaire (BEBEP) et le baccalauréat en sciences infirmières – volet universitaire (DEC-BAC).

En septembre 2015, quatre nouveaux programmes ont été ouverts, soit le baccalauréat en administration des affaires et celui en sciences comptables, ainsi que deux certificats, l’un en administration et l’autre en comptabilité générale. D’autres programmes s’installeront au fil du temps, notamment dans le domaine de l’informatique et du génie mécanique. L’UQTR travaille également au développement d’un cursus baccalauréat-maitrise en travail social. Pour l’année 2020, l’UQTR vise l’atteinte de 1600 étudiants.

La session d’automne va bon train

Les étudiants inscrits actuellement au campus de Drummondville assistent à leurs cours dans les locaux du Cégep de Drummondville, où plusieurs cours et programmes du premier cycle sont offerts. Des programmes universitaires de deuxième cycle exclusifs dans le domaine des sciences de la gestion sont aussi offerts au Centre universitaire PME du Centre-du-Québec.

Philippe Mercure assure que l’entièreté du campus de Drummondville sera prêt aux opérations pour la rentrée des classes de la session d’hiver 2016.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here