AGE UQTR : Siryne Dhouib, la passion pour la finance

0

Le Zone campus poursuit ses portraits des officiers et officières de l’AGE UQTR. Cette semaine, nous avons eu la chance de nous entretenir avec Siryne Dhouib. Elle est Vice-présidente (VP) aux finances et au développement des services. C’est son second mandat en tant qu’officière. Cette étudiante à la Maîtrise en gestion de projet éprouve une passion particulière pour la finance.

Crédit : AGE UQTR

« J’adore la finance ! » Voilà bien une expression qui décrit Siryne. Elle qui est arrivée à l’UQTR au moment où la pandémie de Covid-19 battait son plein. Il ne lui a fallu qu’une année pour passer à l’action et se rendre utile auprès des étudiant.E.s. Avec un parcours académique et professionnel essentiellement orienté en finance, la VP est dans son domaine avec le poste qu’elle occupe au sein de l’instance dirigeante de l’AGE.

Un parcours académique remarquable

Siryne fait partie des plus de 2300 étudiants internationaux que compte l’UQTR. Son parcours académique, elle l’a essentiellement effectué en Tunisie, son pays d’origine. Elle est titulaire d’un baccalauréat en finance, d’une maîtrise en finance, tous obtenus en Tunisie. Elle a entamé une thèse de doctorat, toujours en finance, mais n’a pas pu l’achever. Ceci à cause de son projet d’immigration pour le Québec. Elle explique : « Je peux dire que j’ai un mini doctorat, car il me restait un mois pour terminer ma thèse. Mais je n’ai pas pu parce que j’étais obligée de venir au Québec avec mon mari et mes deux enfants». Elle compte néanmoins l’achever un jour. Pour l’instant elle poursuit sa maîtrise en gestion des projets. Elle est en phase de rédaction de son mémoire.

Côté professionnel, Siryne a une expérience en enseignement universitaire. Elle a enseigné les mathématiques financières au premier cycle universitaire en Tunisie. Elle a également travaillé comme agent financier à la poste tunisienne. Son parcours académique et professionnel montre qu’elle adore vraiment la finance !

Le déclic de la vie universitaire « covidienne »

Siryne est arrivée au Québec en hiver 2021, en pleine pandémie. C’était la période où les mesures barrières étaient à leur niveau d’observation le plus stricte. La vie universitaire était quasiment à l’arrêt, ce qui l’a beaucoup affecté. Elle raconte: « Je suis venue au moment où la vie étudiante était morte, au cœur du Covid-19. Tous les cours étaient à distance, je ne connaissais personne. […] Je n’ai jamais vu un de mes profs physiquement ». Elle a terminé ses cours et n’avait plus d’obligation à venir sur le campus. Du moins jusqu’à ce que se présente l’opportunité des élections à l’AGE. Et comme elle avait besoin d’expérimenter la vie universitaire au Québec, elle n’a pas manqué de la saisir. Elle précise d’ailleurs que « Je considère cette session d’automne 2022 comme ma première session à l’université. L’implication à l’AGE m’a vraiment aidé dans ma vie personnelle et professionnelle».

Outre le besoin de vivre la vie étudiante québécoise, Siryne s’est lancée à la conquête du poste VP finance et développement des services parce qu’elle adore la finance. Et oui! Elle affirme : « Je me suis dirigé directement vers le poste parce que j’ai vu la finance. Parce que sérieusement j’adore la finance ». Mais ce n’est pas tout. Elle a également voulu valoriser son parcours en gestion des projets. Elle le dit en effet : « Ce qui m’a vraiment attiré au poste, j’ai lu les anciens PV de l’AGE et j’ai lu qu’il y avait 2 gros projets: le logement étudiant et le CPE. Moi, je suis en gestion des projets et j’adore la finance, donc 2 en un. Cela m’a plus qu’encouragé. C’est un stage indirect dans la gestion des projets».

Au cœur des finances et des projets de l’AGE-UQTR

En tant que VP finance Siryne est la responsable de la gestion financière de l’AGE. C’est elle qui crée et met à jour les feuilles de calcul des transactions financières. Elle gère les comptes fournisseurs et les comptes clients. Elle examine aussi et traite les remboursements, notamment en ce qui concerne les assurances. Un travail d’envergure qui demande beaucoup de planification. Mais grâce à ses connaissances en finance et en gestion des projets, la VP s’en sort plutôt bien. Elle explique : « Je fais le budget au début du mandat, des modifications à mi-mandat et je les soumets au CA et à l’assemblée générale. […]. C’est moi qui gère les assurances de nos membres. S’il y a des réclamations ou des problèmes c’est moi qui suis responsable de tout ça ».

Ses fonctions de VP ont également un volet développement des services. Ici, Siryne a un regard sur les différentes filiales de l’AGE, notamment la Chasse-galerie et le Centre de la petite enfance (CPE). Elle assure aussi le pilotage des projets de développement en cours tels que le projet de logements étudiants et l’agrandissement des capacités du CPE.

Pour un accès facile des étudiants de l’UQTR au soins de santé

En tant que gestionnaire des projets de l’AGE, Siryne ambitionne de faciliter l’accès des étudiants de l’UQTR aux soins de santé. Pour ce faire, elle envisage de proposer un service de télémédecine où les étudiants pourront se faire consulter par un professionnel de la santé soit par vidéo conférence, par téléphone ou par clavardage. Le service sera disponible 24h / 24, 7J/7. C’est une innovation qui lui tient à cœur. Elle pense que le projet est réaliste et compte travailler fort pour l’implémenter avant la fin de son mandat.

On ne peut que souhaiter un bon succès à cette officière qui vraisemblablement vit sa passion pour la finance au sein de l’instance dirigeante de l’AGE.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here