L’Assemblée générale de l’AGE : Une rencontre chargée de changements

0
Publicité
Logo de l’AGE UQTR. Crédits: Site de l’AGE UQTR

L’assemblée générale de l’AGE (l’association générale étudiante de l’Université du Québec à Trois-Rivières) s’est tenue le 4 octobre, au 1012, avec de nombreux points à l’ordre du jour. Cette réunion a été le théâtre de décisions importantes, de modifications aux statuts et règlements et de présentations qui laissent présager une année riche en projets.

Un début chargé

La réunion a débuté à 10h32, marquant ainsi le coup d’envoi d’une journée cruciale pour les étudiants de l’UQTR. La première étape a été la nomination du présidium d’assemblée, suivi par la lecture et l’adoption de l’ordre du jour, ainsi que l’approbation du procès-verbal de la précédente assemblée.

Un moment clé de cette assemblée a été la discussion autour des avis de motion. D’importants changements ont été apportés, notamment la simplification du processus de démission des officiers de l’AGE, qui ne nécessite plus qu’une déclaration orale. De plus, les étudiants souhaitant rejoindre le conseil administratif ne seront plus tenus de recueillir 60 signatures d’étudiants de l’UQTR, à l’exception des postes d’officiers, qui eux, devront encore les recueillir. Les nouveaux employés de l’AGE devront également remplir une feuille de déclaration sur les conflits d’intérêts, garantissant ainsi la transparence. 

Une autre décision significative concerne l’impossibilité pour un étudiant de siéger à la fois dans l’AGE et dans un syndicat, afin d’éviter tout conflit d’intérêts. Les modifications aux statuts et règlements généraux ont également été abordées. Notamment, suite à la suppression d’un programme de l’UQTR, deux personnes de tous les cycles pourront désormais siéger comme administrateurs, au lieu d’une seule auparavant, afin de garantir une bonne représentation.

Et pour les finances ?

Crédit : Depositphotos

La présentation des états financiers pour l’année 2023-2024 a mis en lumière une différence significative par rapport à l’année précédente, principalement due à l’impact du Covid-19. La reprise des activités culturelles et sociales a été soulignée, ainsi que l’autoprise en charge complète des dépenses de la Chasse-Galerie. 

Une autre information importante a été l’annonce d’un nouveau vérificateur financier pour l’AGE, ce qui renforce la responsabilité et la transparence financières de l’association.

Le budget prévisionnel pour l’année à venir a également été discuté. Il prévoit des ajustements à cause de l’inflation, notamment pour le spectacle de rentrée. De plus, des budgets ont été alloués pour célébrer le 10e anniversaire de la Halte-Garderie, les conseils centraux, et les 50 ans de l’AGE, promettant ainsi une année remplie d’événements marquants.

Une direction assumée

La présentation du conseil exécutif et des orientations pour 2023-2024 a permis aux membres de découvrir les projets à venir. Parmi les coordonnateurs, Anaïs Fortier se concentrera sur les communications, Mondher Melki sur les affaires académiques de premier cycle, Jérémy Mignot sur les finances et le développement des services et Philippe Dorion sur les affaires sociopolitiques. Les orientations de l’AGE pour cette année mettent l’accent sur l’amélioration de la communication et de la mobilisation étudiante, la lutte contre les VACS dans l’université et l’accessibilité aux études.

Formation Témoin actif. Crédit : UQTR

Enfin, lors des affaires diverses, il a été abordé un changement dans le régime de l’assurance collective, avec des nouveautés telles que le remboursement total ou partiel des moyens de contraception pour les femmes et des antidépresseurs. L’AGE envisage également de poursuivre des démarches pour obtenir sa propre assurance au lieu de passer par un organisme extérieur.

La séance s’est conclue à 11h06, suivie d’un tirage pour des cartes cadeaux et d’une dégustation de pizzas offertes par l’AGE, créant ainsi un moment convivial pour les participants.

En somme, l’assemblée générale de l’AGE UQTR a été un évènement important pour les étudiants de l’UQTR, marquée par des changements significatifs, des orientations prometteuses, et un engagement renforcé envers la transparence et la responsabilité financière. Les membres de l’AGE UQTR peuvent désormais anticiper une année riche en projets et en réalisations.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici