ASTRE UQTR : Signature d’une première convention collective

0
Publicité
Jean-Julien Mercier, représentant de l’AFPC, Nadia Ghazzali, rectrice de l’UQTR et Hugo Loranger, président de l’ASTRE UQTR ont signé officiellement une première convention collective. Photo : Terry Charland, Flageol photo

L’UQTR et l’Association des travailleurs étudiants et travailleuses étudiantes de l’UQTR-AFPC (ASTRE UQTR) ont signé officiellement, le 5 novembre dernier, une première convention collective.

Cette signature fait suite à l’entente de principe intervenue, le 27 juin dernier, entre les parties, après environ trois mois de négociations. «Une première convention collective permettra d’établir les bases d’une relation plus saine entre la réalité étudiante et l’employeur. Les négociations ont été empreintes de respect et les relations ont été cordiales du début à la fin du processus», a commenté le président de l’ASTRE UQTR, Hugo Loranger.

La nouvelle convention touche notamment une hausse des salaires pour la majorité des emplois pour les étudiants. Il a aussi été décidé que l’affichage et l’octroi des postes seraient désormais plus systématisés.

«Les négociations ont été empreintes de respect et les relations ont été cordiales du début à la fin du processus.» – Hugo Loranger, président de l’ASTRE UQTR

Certaines conditions de travail demeurent inchangées, comme le fait de donner la priorité d’embauche à des étudiants de l’UQTR, inscrits à temps complet. Un nombre d’heures maximal de travail par semaine a été prévu pour favoriser la conciliation avec les études.

Cette convention collective est valide du 17 septembre 2012 au 31 août 2015 et elle garantit aux travailleurs étudiants des conditions de travail comparables à celles offertes ailleurs dans le réseau universitaire québécois.

L’ASTRE UQTR, accrédité en mars 2011, est un nouveau syndicat représentant plus de 1 000 étudiants salariés de l’UQTR, sauf ceux qui exercent une tâche visée par une autre accréditation. L’Association est affiliée à l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC).

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici