C.A. de l’AGE UQTR : Un Conseil sur le grill

0
103
LUITR-2019_A2019.png

Le dimanche 1er décembre dernier s’est tenue la 442e réunion du Conseil d’administration (C.A.) de l’Association générale des étudiants de l’Universtié du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR). Une rencontre respectueuse, mais avec plusieurs points chauds à l’ordre du jour.

Le premier point du C.A. concerne la pétition déposée par Mei-Lissa Goudreau-Thibaudeau et présentée par Clément Palacci, vice-président (v.-p.) aux affaires socio-politiques de l’AGE UQTR, Cette pétition demande à la ville de Trois-Rivières d’installer des panneaux d’arrêt au passage piétonnier sur la rue Sainte-Marguerite, en face de l’UQTR. Le C.A. a voté pour appuyer l’initiative, en plus de demander à la Ville de prendre des mesures nécessaires pour protéger les autres passages piétonniers entourant l’université.

Par la suite, le C.A. a élu unanimement Yury Du Bois De Nevele comme directeur des élections de l’AGE UQTR pour l’année 2020-2021. Parmi ses défis : augmenter le taux de participation, chiffré à 10% en 2019, et faire combler tous les postes éligibles.

Le point sur le lock-out

Antoine Bélisle-Cyr, secrétaire général de l’AGE UQTR, a fait le point concernant la possibilité d’un recours collectif contre l’UQTR et le gouvernement provincial, en lien avec le lock-out survenu en mai 2018. À partir d’une étude faite auprès de 207 d’étudiant.e.s, le Conseil exécutif (CX) de l’association générale a conclu qu’un tel recours serait non-faisable en plus d’être voué à l’échec.

C.A. AGE UQTR
Antoine Bélisle-Cyr présente les résultats d’un sondage à propos des impacts causés par le lock-out de mai 2018. Photo : David Ferron

Étienne Desfossés a annoncé sa démission de son poste de v.-p. aux finances et développement des services, effective à partir du 15 décembre prochain. Toutefois, la mise en candidature étant déjà en route, les étudiant.e.s. membres de l’AGE UQTR ont jusqu’au 9 janvier 2020 17h pour envoyer leur lettre de présentation et curriculum vitae. L’officier.ère sera élu.e le 12 janvier 2020, lors de la prochaine réunion du C.A.

L’AGE UQTR a fermé la porte à un recours collectif contre l’UQTR par rapport au lock-out de mai 2018.

Maxime Aké, du Comité multiculturel pour la promotion de l’intégration et la coopération entre étudiants (COMPLICE), est venu présenter le cas d’une étudiante internationale devant subir une ablation dentaire, au coût de 2000$. En tant qu’étudiante de l’UQTR, elle bénéficie d’une assurance-dentaire. Toutefois, comme elle n’a pas encore payé ses frais de scolarité, qui remontent à plus de 7000$ puisqu’elle est étudiante internationale, le remboursement ne pourra se faire. Après discussion à huis clos sur le sujet, les officiers du C.X. ont invité monsieur Aké à leur parler du cas lors de la prochaine réunion de l’exécutif.

Le PEQ sur la sellette

Clément Palacci est ensuite revenu sur l’enquête panquébécoise sur la santé psychologique «Sous ta façade», pilotée par l’Union étudiante du Québec (UEQ). Concernant l’UQTR, le v.-p. aux affaires sociopolitiques a expliqué qu’il fallait attendre de quatre à sept jours avant d’avoir un appel permettant d’être admis.e sur la liste d’attente pour un rendez-vous d’ordre psychologique et ce, peu importe la gravité du cas. Monsieur Palacci a fait également adopter deux propositions en lien avec le Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Ainsi, l’AGE UQTR s’est positionnée pour être consultée avant toute réforme et exige qu’aucune d’elles n’impactent négativement ses membres internationaux.le.s.  

Martine Lefebvre, v.-p. aux communications, a fait adopter une entente d’un an avec le promoteur événementiel evenko. Elle stipule un échange de visibilité contre des cadeaux aux membres de l’AGE UQTR, à condition de respecter la politique d’affichage, entre autres.

Le C.A. a appuyé plusieurs dossiers en lien avec l’actualité régionale et provinciale, comme le PEQ, la traverse piétonnière ou la santé mentale chez les étudiant.e.s.

Étienne Lebel-Michaud, v.-p. aux affaires socioculturelles, invite les administrateur.ice.s à parler du poste vacant de coordonnateur.ice du Spectacle de la rentrée à leurs étudiant.e.s. Quant au Carnaval étudiant 2020, il souligne un taux d’inscription en-deçà des attentes. Monsieur Lebel-Michaud explique également devoir faire un suivi plus serré quant aux revenus anticipés.

Pour terminer sur une note semi-légère, notons le fichier PowerPoint que Carolane Beaudoin, v.-p. à la vie associative, a pris le temps de monter et d’expliquer à propos du bon usage du barbecue situé près de la Chasse Galerie…

Signé : David Perron, avec un «F».

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here