CA Extraordinaire de l’AGE: Les dessous d’une élection

0
Visuel pour la reprise des élections 2021-2022. Photo: Comité électoral de l’AGE UQTR.

Le vendredi 26 mars dernier avait lieu le 457e réunion du Conseil d’administration (CA) extraordinaire (donc, non prévu dans le calendrier normal) de l’Association générale étudiante de l’université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR). Le point à régler: la reconduction des élections générales de l’instance étudiante.

Un souci démocratique

Pourquoi de nouvelles élections? En raison du retrait de deux candidatures, ce qui a mené à seulement quatre postes sur neuf à présenter au moins une candidature. Donc, moins que la moitié. Selon le point 5.26 (Chapitre sur le «Conseil exécutif», section 2: «Procédures» des Status et Règlements généraux de l’AGE UQTR, qui concerne la politique électorale, si «la majorité des postes du conseil exécutif sont laissés vacants, des élections générales doivent être déclenchées par le conseil d’administration afin qu’un nouveau conseil exécutif soit élu». Cette clause concerne toutefois le sort d’un conseil exécutif déjà en place, et non les élections générales. 

Carolane Beaudoin, directrice générale des élections de l’AGE UQTR pour l’année 2021. Photo: David Ferron

Ainsi, après une rencontre avec Jade Lafond, secrétaire générale de l’AGE UQTR, et Frédérik Farid Borel, conseiller à l’exécutif, il a été convenu de ne plus continuer les élections actuelles. La décision, prise le lundi 22 mars en journée, explique donc pourquoi le débat a été annulé ainsi que le reste du calendrier électoral. Carolane Beaudoin, directrice générale des élections (DGE), explique également qu’avoir seulement quatre postes de comblés  sur neuf aurait constitué une brèche démocratique, les cinq autres postes étant élus en élections partielles, c’est-à-dire par le CA. 

Avec quatre postes avec candidat.e.s sur neuf, il semblait inconcevable pour le comité électoral de continuer les élections.

Un haut taux d’abstentions

Ainsi, le CA s’est donc réuni afin d’approuver ou non la proposition du comité électoral, qui est de recommencer la procédure électorale à zéro, d’approuver le nouveau calendrier électoral et de sauvegarder les candidatures déjà validées par le comité électoral. Si le nouveau processus était voté à majorité, la période de candidature débuterait le lundi 29 mars pour une période de deux semaines. Les élections auraient lieu du 19 au 22 avril 2021. 

Durant cette rencontre spéciale, les membres du CA ont adressé plusieurs questions au comité électoral avant de procéder au vote sur le sort des élections de l’AGE UQTR. Par exemple, s’il était possible de reporter le nouveau calendrier électoral. La DGE a expliqué que le mois de mai était crucial pour les officiers et officières, avec la rédaction des objectifs de mandat, le camp de transition, etc. Aussi, il faut se rappeler que normalement, les officiers et officières sortantes terminent leur mandat le 30 avril chaque année. 

Lis aussi notre texte sur le CA du 28 mars!

Une autre question posée concerne le risque que le nombre de candidatures n’augmente pas. La DGE a assuré de son côté qu’au moment de l’annulation des élections, le niveau d’engagement aurait augmenté de 600%, considérant que l’annulation serait un facteur motivant. Beaudoin invite aussi les membres du CA à mobiliser les membres de leurs associations respectives afin de recueillir justement davantage de candidatures. De plus, cette dernière affirme que des étudiant.e.s lui ont témoigné que cette situation les ont motivé.e.s à se présenter. 

Est-ce que l’annulation des élections entraînera un «buzz» suscitant un intérêt accru envers l’AGE UQTR?

Puis, le vote a eu lieu: 40% d’abstention, 60% en faveur de la proposition. Donc, personne contre. Ce haut taux d’abstention se justifie en grande partie par la volonté d’éviter des conflits d’intérêt, que ce soit en raison des liens avec la DGE ou des votant.e.s qui sont également candidat.e.s. L’une des personnes qui s’est désistée fait également partie du Conseil exécutif (nous avons volontairement décidé de pas nommer cette personne). 

Ainsi, chers et chères étudiant.e.s de l’UQTR, c’est le moment de vous impliquer au sein de votre communauté ! Voici les détails pour déposer votre candidature: https://www.facebook.com/groups/electionsageuqtr/permalink/973861076717592/. N’oubliez pas qu’il faut 60 signatures (électroniques) valides pour pouvoir officialiser votre candidature.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here