Causerie-conférence à l’Atelier Silex: L’homme et ses machines

0
Jean-Pierre Gauthier lors de la causerie-conférence qui a eu lieu à l’Atelier Silex le 5 mars dernier. Photo: N. Tranchemontagne
Jean-Pierre Gauthier lors de la causerie-conférence qui a eu lieu à l’Atelier Silex le 5 mars dernier. Photo: N. Tranchemontagne

Jeudi 5 mars dernier, l’Atelier Silex a présenté une causerie-conférence avec l’artiste de renom Jean-Pierre Gauthier. Pour l’occasion, l’artiste a réalisé une œuvre lors d’une courte résidence de recherche et création.

Sous forme d’un 5 à 7, les intéressés ont pu découvrir une installation que l’artiste a construite spécialement pour l’Atelier Silex. Inspiré par la ventilation de l’endroit, Jean-Pierre Gauthier s’est servi de ses nombreux talents pour créer une installation électromécanique  programmée. L’artiste n’a eu besoin que d’une semaine pour en faire la réalisation.

L’ingéniosité et le travail derrière une telle œuvre est complexe et difficile à expliquer pour les non-initiés à la technologie. L’artiste est un touche-à-tout débordant d’imagination et d’inventivité. Avant le début de la conférence, les curieux ont pu assister à une démonstration de sa création, c’est-à-dire un système particulier qui est à la fois cinétique et sonore.

À l’aide d’un système de câbles, de fils, de microphones et bien d’autres composantes, Jean-Pierre Gauthier a créé une installation sonore impressionnante. Grâce aux sons de la ventilation, mais aussi d’éléments qu’il a façonnés lui-même, l’artiste a été capable de générer des mélodies aléatoires qui se répercutaient dans la pièce.

À la suite de sa démonstration, l’artiste a présenté une conférence sur l’ensemble de son travail. Avec l’aide d’un support vidéo, Jean-Pierre Gauthier a fait un survol détaillé de ses 20 ans de carrière. Ses créations sont interconnectées et il est possible de voir à travers celles-ci l’évolution de son travail.

Astucieux et ingénieux, il travaille autant avec des systèmes numériques qu’analogiques, valorisant toujours une sorte de création aléatoire. Il cherche à reproduire des sons vivants par l’entremise de ses installations.

Ses installations se divisent en plusieurs catégories ou inspirations, mais s’ancrent toutes dans la recherche de mouvements mécaniques et l’amplification de phénomènes sonores. Ce qu’il recherche par ce travail mécanique, ce n’est pas la création de machines anodines, mais bien de systèmes donnant l’impression d’être vivants.

Il a notamment travaillé à mécaniser des objets du quotidien pour en faire des œuvres d’art. Ces objets transformés perdaient leur capacité à réussir leur tâche première, mais semblaient prendre vie. «Ça fait des objets un peu pathétiques et poétiques», disait Jean-Pierre Gauthier pour les décrire. Les objets bougeaient en donnant l’impression d’avoir une vie propre à eux. Il y travaillait surtout l’image de la propreté contre la saleté avec des instruments de concierge et autres outils ménagers.

Dans toutes ses installations, il ne travaille pas seulement l’aspect visuel, mais aussi la sonorité. Le travail de Jean-Pierre Gauthier s’inscrit dans une expérience sensorielle autant pour les yeux que pour les oreilles. Lorsqu’il travaille les sons, Jean-Pierre Gauthier travaille toujours avec des éléments sonores bruts, sans aucune modification numérique.

C’est un croisement époustouflant entre les technologies et l’art. Jean-Pierre Gauthier est un autodidacte, étant un véritable bricoleur. Astucieux et ingénieux, il travaille autant avec des systèmes numériques qu’analogiques, valorisant toujours une sorte de création aléatoire. Il cherche à reproduire des sons vivants par l’entremise de ses installations.

Le travail de Jean-Pierre Gauthier est vaste et surprenant. L’artiste possède un grand sens de l’improvisation et crée à partir de ce qu’il a sous la main. La minutie de son travail et la rapidité d’exécution font de Jean-Pierre Gauthier un artiste unique et il n’est pas étonnant de voir l’intérêt que suscite son travail à travers le monde. L’artiste produit des créations d’une telle complexité technique qu’il faut le voir pour le croire.

Pour plus d’informations sur les activités de l’Atelier Silex, il est possible de consulter leur site internet: www.ateliersilex.info.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here