Home Actualités Contre l’homophobie et l’intimidation: Grand succès du Zumbathon en soutien à Mathieu Grégoire

Contre l’homophobie et l’intimidation: Grand succès du Zumbathon en soutien à Mathieu Grégoire

0
Contre l’homophobie et l’intimidation: Grand succès du Zumbathon en soutien à Mathieu Grégoire
Photo: Gracieuseté
Photo: Gracieuseté
Photo: Gracieuseté

Le samedi 7 novembre avait lieu un Zumbathon au Centre de l’activité physique et sportif de l’UQTR en soutien à l’agression dont a été victime Mathieu Grégoire lors du festival de Saint-Tite en septembre dernier. Plus d’une centaine de personnes se sont présentées à l’activité où les couleurs de la fierté gaie étaient à l’honneur. Les participants ont pris part au Zumbathon afin de démontrer clairement leur solidarité envers ceux et celles qui sont la cible de violences homophobes et d’intimidation.

Le Zumbathon, décrit comme une «lutte festive» par Mathieu Grégoire, a permis d’amasser 2000$ au profit de la Fondation Jasmin Roy et du GRIS Mauricie/Centre-du-Québec, organisme luttant contre l’homophobie. «Des gens que je ne connais pas se sont joints à moi et ont eu envie de crier haut et fort: on n’accepte pas ce genre de gestes envers les homosexuels», s’est exprimé fièrement Mathieu. «Je voulais absolument que le Zumbathon se déroule à Trois-Rivières, car il faut démontrer que même si on n’est pas à Montréal, il y a des communautés à travers le Québec qui trouvent que les actes homophobes, la violence en général, c’est inadmissible. C’est ça qu’il faut comprendre.»

Plusieurs professeurs de Zumba étaient présents. Mathieu Grégoire est lui-même enseignant dans cette discipline, alliant la danse et l’exercice physique depuis un an et demi. Il a donc contribué à l’animation de la soirée.

Les participants ont pris part au Zumbathon afin de démontrer clairement leur solidarité envers ceux et celles qui sont la cible de violences homophobes et d’intimidation

C’est d’ailleurs pourquoi l’idée d’un Zumbathon est venue naturellement pour Mathieu Grégoire et Mélanie Désaulniers, elle aussi instructrice de Zumba. Lorsque Mélanie a pris l’initiative d’organiser la soirée, elle a contacté Jasmin Roy par Facebook, en sachant qu’il est très impliqué dans ce type de causes. Il lui a aussitôt donné un appel téléphonique en lui soulignant son intérêt de se joindre à ce Zumbathon pour la cause de l’homophobie.

Mathieu Grégoire et Jasmin Roy entourés des collaborateurs de l’évènement. Photo: Gracieuseté
Mathieu Grégoire et Jasmin Roy entourés des collaborateurs de l’évènement. Photo: Gracieuseté

Rencontre annuelle

Mathieu aimerait que le Zumbathon devienne une rencontre annuelle pour les prochaines années. «Ça pourrait devenir encore plus gros. Je sais qu’un simple Zumbathon n’arrivera pas à lui seul à faire changer les mentalités. Ce n’est qu’une petite bataille dans la guerre à l’homophobie qui a lieu présentement.»

De plus, l’organisme GRIS Mauricie/Centre-du-Québec a invité Mathieu Grégoire à présenter des conférences devant des adolescents du secondaire, un défi qu’il souhaite affronter: «La lutte à l’homophobie me tient vraiment à cœur. Si je peux faire changer les mentalités en racontant mon histoire, je vais le faire.» Mathieu rêve du jour où le mot homophobie n’aura plus sa place.

«Des gens que je ne connais pas se sont joints à moi et ont eu envie de crier haut et fort: on n’accepte pas ce genre de gestes envers les homosexuels» -Mathieu Grégoire

Le retour à la vie normale

Mathieu Grégoire se remet toujours de l’acte dont il a été victime lors du festival de Saint-Tite, un acte qu’il a décrit comme homophobe à maintes reprises. Même si son œil tuméfié est guéri, il vit encore avec les contrecoups de sa commotion cérébrale. Il manque souvent de sommeil et il est plus fatigué lors de ses cours de Zumba. Il avoue qu’il demeure stressé depuis les évènements.

L’accusé de l’agression, Jérémie Roy, 20 ans, devait passer en cours le mercredi 11 novembre, mais sa cause a été remise au lundi le 16. Il demeure détenu à Chibougamau, là où il a été arrêté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here