Du financement pour le Comité ZIP du Lac Saint-Pierre

1

Le 16 janvier dernier, le comité ZIP du lac Saint-Pierre a reçu du financement de la part de la Fondation de la Faune du Québec (FFQ) et de la Conservation de la Nature Canada (CNC) afin de restaurer et d’aménager certains de leurs cours d’eau.

Depuis quelques années, le comité ZIP a remarqué que la faune aquatique yamachichoise avait du mal à accéder à l’île. La raison? De nombreuses infrastructures et déchets végétaux bloquaient l’accès aux différents ponceaux. À quelques instances, ce sont certaines de leurs anciennes infrastructures qui ont lentement bloqué l’accès. Toutefois, seulement un des ponceaux était encore opérationnel, créant un traffic important pour les poissons. Ce projet a permis à plusieurs kilomètres de cours d’eau d’être de nouveau utilisables.

Archipel du Lac Saint-Pierre. Crédit : Wikipédia

Un projet nécessaire

Bien que cela semble saugrenu, le fait qu’un seul ponceaux soit actif cause un énorme problème. En effet, parce que les poissons doivent tous utiliser le même passage, cela crée une forte concentration. Ce rassemblement facilite la tâche des prédateurs qui n’ont qu’à se pointer et se nourrir. À long terme, cela aurait créé une baisse au niveau de la population de certaines espèces de poissons. Aussi, le fait que certaines voies d’eau soient bloquées posait problème. Certaines connexions, comme celle allant vers l’Île de Grâce, empêchaient la faune aquatique d’aller s’y reproduire.

Actions entreprises

Le comité a procédé au changement de sept de ses ponceaux jugés trop mal en point. Ces tuyaux ont été stabilisés par une toile géotextile et des roches pour en prévenir l’érosion. Aussi, deux nouveaux ponceaux, installés sous la route Langue-de-Terre, permettra à la faune aquatique d’aller se reproduire dans le marais. Par ailleurs, deux sections de fossés ont été nettoyées, les branches enlevées. De plus, le comité a dû débroussailler une partie de la végétation des roseaux qui bordent la route. Cela permettra aux poissons d’y circuler plus facilement. Pour compenser pour la perte de la végétation défrichée, plusieurs arbustes et semences indigènes ont été plantées. Le comité espère que les nouvelles plantes y pousseront facilement et rapidement afin de ne pas laisser la terre à nue.

Engagement à long terme

Pour éviter qu’une situation pareille se reproduise, un suivi sera fait au cours des cinq prochaines années par le comité ZIP et Conservation de la Nature Canada. L’analyse des aménagements sera faite plus souvent pour en vérifier l’efficacité.

Crédits : page Facebook du Comité ZIP du lac Saint-Pierre.

Qu’est-ce que le comité ZIP?

Depuis 1996, la mission du comité ZIP est de valoriser le lac Saint-Pierre en protégeant et réhabilitant sa faune et sa flore. L’organisme sans but lucratif s’allie à plusieurs acteurs importants de la communauté pour en préserver l’écosystème. En tout, ce sont 180 projets qui visent la préservation de la faune et de la flore du Lac Saint-Pierre et sa mise en valeur.

Pour obtenir plus d’informations sur les deux organismes qui ont aidé à financer ce projet :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here