Élections AGE : Qui sont les candidats?

0
Publicité
Crédit : page Facebook de L’AGE

Lundi prochain, le 20 mars, à 17h30 aura lieu le débat des candidats aux élections des postes d’officiers à l’AGE. Ceux-ci seront réunis à la Chasse-Galerie pour discuter des enjeux qui touchent les étudiants de l’UQTR. Au total, sept candidatures ont été reçues pour les différents postes. Un poste a reçu deux candidatures, soit celui de la coordination aux finances et au développement. Les postes de coordination générale, coordination à la vie sociopolitique ainsi que coordination aux cycles supérieurs n’ont reçu aucune candidature. Le Zone Campus a communiqué avec tous les candidats afin de leur demander pourquoi les étudiants de l’UQTR devraient leur faire confiance. Six candidats ont répondu à l’appel.

Le débat

Si vous passez par la Chasse-Galerie lundi prochain, soit le 20 mars, vous aurez la chance d’entendre le débat des candidats aux élections de l’AGE. Ceux-ci tenteront de démontrer qu’ils sont le meilleur candidat pour occuper leur poste. La majorité des postes en élection ont reçu une candidature. Toutefois, seul le poste de la coordination aux finances et au développement des services est convoité par deux personnes.

Les postes de la coordination générale, de la coordination sociopolitique ainsi que la coordination aux cycles supérieurs n’ont pas reçu de candidature. Le lancement du vote électronique aura lieu le soir même, à partir de 23h45. La plateforme de vote restera ouverte pendant une période de 72 heures. Le vote se terminera donc le 23 mars à 23h45. Le dévoilement se fera le 24 mars à midi.

Pour voter, rien de plus simple : un lien sera clairement indiqué sur le portail étudiant. Un courriel sera également envoyé à toute la communauté étudiante, courriel contenant un lien vers la plateforme de vote.

Concernant les élections partielles des candidats qui se présentent comme administrateur au conseil d’administration (CA), celles-ci se feront lors du prochain CA, soit le dimanche 26 mars. Les personnes intéressées à assister en tant qu’observateur peuvent écrire au secrétaire général de l’AGE afin d’avoir les informations pertinentes.

Les candidats

Le Zone Campus a communiqué avec l’ensemble des personnes qui se présentent aux élections des postes d’officier de l’AGE. Nous leur avons tous posé la même question, soit : pourquoi la communauté étudiante devrait vous faire confiance ? Ce sont cinq candidats qui ont répondu à l’appel. Seule la candidate pour le poste de la coordination aux communications, Anaïs Fortier, n’a pas donné suite à nos courriels.

Siryne Dhouib pour la coordination aux finances et au développement

Mme Dhouib pense être la personne de choix pour une deuxième année grâce à l’expérience qu’elle a pu acquérir lors de ses deux mandats précédents.

« Inscrite dans une maîtrise en gestion de projet et diplômée d’un master en finance, je me décris comme adéquate à ce poste puisque je suis un « mélange » de finance et de gestion de projet. J’aimerais apporter ma petite expérience en finance, continuer à faire avancer l’AGE dans sa mission de veiller à la protection et à la promotion des droits et intérêts des étudiants, et travailler en collaboration avec les autres membres.», Siryne Dhouib. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo : Siryne Dhouib

Jérémy Mignot pour la coordination aux finances et au développement

M. Mignot est conscient que bien souvent, la communauté accorde aveuglément sa confiance aux représentants. Or, selon lui, il est important de faire ses preuves afin de mériter cette confiance.

« De mon côté, pour garder la confiance de ma communauté étudiante, je vais utiliser toutes mes connaissances et mon éthique de comptable pour la préserver en leur donnant un travail bien fait, en leur expliquant les chiffres dans des rapports bien détaillés et en répondant à toutes questions surtout celles sur les finances. », Jérémy Mignot. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo : Jérémy Mignot

Jade Thomas pour le poste de coordination aux affaires socioculturelles. 

Mme Thomas croit que par ses expériences passées, elle a su démontrer qu’elle mérite la confiance de la communauté étudiante.

« Après l’organisation du spectacle de la rentrée d’automne 2022 et mon poste de secrétaire générale au sein de mon association étudiante, j’ai décidé d’aller vers un nouveau défi en m’impliquant au sein de l’AGE. », Jade Thomas. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo : Jade Thomas

Mondher Melki pour le poste de coordination aux affaires académiques de premier cycle

M. Melki désire se représenter pour un deuxième mandat. Il croit que la communauté étudiante devrait continuer a lui faire confiance, car il se dévoue pour l’implication étudiante.

« Je me présente pour un deuxième mandat comme coordinateur aux affaires académiques de premier cycle parce que j’adore m’impliquer, aider les gens et que la condition de la population universitaire me tient à cœur. Je suis membre de plusieurs comités à l’AGE UQTR. L’implication étudiante est une affaire de collaboration et d’entraide. Chaque membre est primordial pour créer une vie étudiante enrichissante et mémorable sur notre campus. », Mondher Melki. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo: Mondher Melki

Laetitia Pantano pour le poste de la coordination à la vie associative

Mme Pantano pense que l’expérience acquise lors de son premier mandat ainsi que les connaissances techniques de son domaine d’étude font d’elle une candidate de confiance pour un deuxième mandat.

« Le poste que je convoite est également en lien direct avec mon domaine d’étude, alors je suis persuadée qu’associés à mon expérience du poste, mes connaissances font de moi la candidate idéale à la coordination à la vie associative. », Laetitia Pantano. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo : Laetitia Pantano

Amour Joel Ombassa pour le poste du secrétariat général

M. Ombassa pense que ses expériences antérieures ainsi que ses engagements actuels font de lui une personne qui mérite la confiance des étudiants.

« Au cours de ses études, il a acquis une solide expérience dans le domaine associatif en se portant volontaire pour différents projets communautaires et événements culturels en lien avec son pays d’origine. Il a également occupé plusieurs postes de responsabilité au sein d’associations estudiantines, notamment celui de Président de l’Association des étudiants résidant à l’Université de Dschang et Délégué de sa promotion à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun. Depuis quelques mois, il occupe le poste de Secrétaire Général de l’Association syndicale des travailleuses étudiantes et travailleurs étudiants de l’UQTR. », Amour Joel Ombassa. [Extrait sélectionné par la journaliste]

Crédit photo : Amour Joel Ombassa

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici