Élections générales de l’Association générale des étudiants : 13 candidatures officiellement reçues

0
Les débats des candidats au prochain conseil exécutif de l’AGE UQTR se dérouleront le 23 mars, à 16h, à la Chasse Galerie. Photo: Archives Zone Campus
Les débats des candidats au prochain conseil exécutif de l’AGE UQTR se dérouleront le 23 mars, à 16h, à la Chasse Galerie. Photo: Archives Zone Campus

Le processus électoral des élections générales de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR) est enclenché. En effet, la période de mise en candidature étant terminée depuis le 27 février dernier, le directeur général du comité électoral (C.É.) de l’AGE UQTR, Jérémie Gosselin, a annoncé que 13 candidatures avaient été validées par le comité. Désormais, la prochaine étape pour les candidats sera le débat du 23 mars prochain.

Même si l’objectif du comité électoral était de recevoir 18 candidatures pour les élections générales de l’AGE, Jérémie Gosselin, se dit très satisfait puisqu’il y a quatre candidatures de plus que l’année passée et que l’année 2013. Ce sont donc 13 étudiants de l’université visant les différents postes du conseil exécutif de l’AGE UQTR qui s’affronteront lors du débat le 23 mars prochain, à la Chasse Galerie.

Cette année, les étudiants désirant se présenter aux élections ont néanmoins dû se plier à plusieurs nouvelles règles. Ainsi, en plus de la feuille de signatures, de la politique électorale de l’AGE UQTR et de la politique d’implication des officiers, les candidats ont dû remettre un curriculum vitæ, une lettre de motivation ainsi qu’un horaire de cours pour prouver qu’ils étaient bel et bien étudiants à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Nouvelle forme pour le débat

Jérémie Gosselin expliquait que le comité a déjà commencé à se pencher dessus, même si les réflexions n’étaient pas encore très avancées sur le sujet. «On a rédigé une liste de questions qui devraient être posées aux différents candidats.»

Le public pourra également poser des questions aux différents candidats, mais contrairement à l’année dernière, les candidats ne vont plus tous passer en même temps. «Ils vont débattre poste par poste comme il y a deux ans, car il y a des candidats qui s’affrontent pour un même poste et qu’ils sont plus nombreux», explique Jérémie Gosselin.

Ce sont donc 13 étudiants de l’université visant les différents postes du conseil exécutif de l’AGE UQTR qui s’affronteront lors du débat le 23 mars prochain.

La réelle question que se pose le comité est de savoir comment réussir à rendre le débat intéressant pour les étudiants qui viendront le voir. L’évènement créé sur Facebook en vue du débat du 23 mars affiche, au moment d’écrire ces lignes, qu’une cinquantaine de personnes seraient présentes pour le débat.

Et les candidats sont…

Après validation par le comité électoral, c’est un total de 13 candidats qui se présentent pour les différents postes au sein du conseil exécutif de l’AGE UQTR pour l’année 2015-2016.

Seul candidat à la présidence, Jean-François Chapdelaine, l’actuel secrétaire général de l’association, pourrait succéder à Mathieu Roy.  Rappelons que le présent président ne peut se représenter, ayant complété un maximum de trois mandats.

Deux candidats, Jean-René Leblanc et Jonathan Clermont, ont posé leur candidature pour le poste de secrétariat général. À la vice-présidence aux finances et au développement, Myriam Beauchamp, actuellement en poste aux affaires socioculturelles, sera la seule candidate. Pour le poste de vice-président aux affaires socioculturelles, deux candidats tenteront de se faire élire, soit Cathy Simon, déjà vice-présidente aux communications, et David Redmond. Marc-Olivier Dumas et Archange Codo quant à eux sont candidats pour la vice-présidence à la vie associative et à l’environnement. Une seule personne, Chloé Cano, se présente à la vice-présidence aux communications. Alexandre Nana, un ancien secrétaire général de l’AGE UQTR, se présente à la vice-présidence aux affaires académiques des cycles supérieurs. Enfin, ce ne sont pas moins de trois candidats, Alexandre Deschatelets, Noémie Bélanger et Nick Arrold, qui briguent le poste de vice-président aux affaires académiques de premier cycle.

Aucune candidature n’a été déposée pour le poste de vice-président aux affaires sociopolitiques.

La période de vote en ligne commencera après le débat, soit à 23h45 le 23 mars prochain, et se terminera le jeudi 26 mars à 23h45. Les résultats de l’élection seront dévoilés le lendemain à midi, à la Chasse Galerie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here