La 465e réunion du conseil d’administration de l’AGE, annulée

0
Logo de l’AGE UQTR

La 465e réunion du conseil d’administration (CA) de l’Association générale des étudiant(e)s (AGE) prévue le dimanche 7 novembre dernier sur Zoom n’a pas eu lieu en raison d’absence de certains administrateurEs. Cela a donc occasionné pour ces derniers une participation en dessous du nombre prévu par les règlements de l’AGE, soit inférieur au tiers (1/3) de représentantEs des associations.

À cet effet, l’assemblée du CA s’est vue dans l’obligation d’annuler ladite rencontre après trente minutes d’attente, avant l’ouverture de la session.

Une exigence relative aux statuts et règlements de l’AGE 2021-2022

Selon les présents règlements, « le quorum doit être constitué d’un nombre d’administrateurEs égal au tiers des associations de deuxièmes niveaux actives. »

Ainsi, le nombre fixé devrait être atteint pour pouvoir ouvrir ou continuer une séance.

À la suite de ces absences, l’assemblée générale devra donc selon l’article 3.2 alinéa 12 de ces règlements : « entériner les nouveaux administrateurEs. » Dans ce cas, il est possible d’acheminer des votes électroniques  à ces derniers, afin de désigner ceux et celles qui représenteront leurs associations lors de la prochaine réunion.

Pour les prises de décisions qui nécessitent des délibérations, un officier pourrait être convoqué dans les jours qui suivent.

Des sujets non traités

Les éléments clés à l’ordre du jour de cette réunion référaient aux nouveaux points et affaires décisionnelles ainsi qu’aux affaires découlant, en lien avec les prochaines sessions.

Il s’agissait notamment : des modalités sur la tenue de l’assemblée générale extraordinaire de la session d’hiver 2022 ; de la question relative au mandat à octroyer à Effet Boomerang pour être l’entreprise responsable de la recherche de commanditaires pour les années 2022-2023 ainsi que la question de la coordination du spectacle de la rentrée 2022.

On y trouvait encore d’autres points essentiels tels que : la fixation de la cotisation volontaire concernant la Chasse-galerie ; l’analyse de la proposition sur la reconnaissance de l’Association étudiante des cycles supérieurs en sciences de l’enseignement (AECSSE) ainsi que la question liée à l’activité d’initiation à la recherche au 1re cycle.

Aucun de ces points n’a été traité. Ils ont été mis en dépôt et seront rapportés au cours de la prochaine réunion prévue le 3 décembre prochain. D’ailleurs, il y a de fortes possibilités que celle-ci soit devancée et ait lieu plus tôt que prévu. Compte tenu de cette situation, Marc-Antoine Gauthier, vice-président de la vie étudiante a exprimé son mécontentement :

« Nous sommes déçus et inquiets de la situation. Durant le CA, plusieurs décisions importantes auraient dû être prises et ont malheureusement dû être repoussées.»

Implication des associations étudiantes

Actuellement, les associations étudiantes de programmes ont moins de représentantEs au sein du conseil d’administration. La plupart d’entre elles ont rencontré des difficultés à pouvoir déléguer ces derniers à occuper des sièges. À cet effet, certains postes restent encore inoccupés.

De son côté, M. Marc-Antoine Gauthier laisse savoir : « qu’il est important pour les associations étudiantes d’envoyer un représentantE sur le CA de l’AGE. Heureusement qu’au niveau de l’AGE, tous nos sièges sont complets.» rajoute-t-il.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here