Le tour du proprio : L’importance d’une assurance locataire

0
227
122113748_3355139044523331_6316814312961007221_o.png
dany lescarbeau

Depuis déjà quelques semaines, la session d’hiver a commencé à l’université. Peut-être venez-vous d’emménager dans la belle région de la Mauricie ou bien vous avez simplement décidé de quitter le nid familial pour voler de vos propres ailes. Vous voilà maintenant installé.e dans votre nouveau logement douillet avec la gracieuseté de quelques chaudrons de grand-maman, des vieux électro des parents et de quelques dépenses folles chez Ikea. Ces items ayant une bonne valeur, vous pensez surement qu’ils sont automatiquement couverts en cas de sinistre par l’assurance habitation de votre nouveau propriétaire. Eh bien, non!

Extrapolons. Le sinistre en question est un incendie causé par inadvertance par un de vos chaudrons laissé sur le feu et des dommages ont été causés aux autres logements ainsi qu’à la bâtisse. À votre avis, pourriez-vous être tenu responsable et être poursuivi? C’est ce que nous démêlerons ensemble cette semaine dans le tour du proprio.

assurance locataire
Crédit photo : Infoassurance.ca

Quelques chiffres

Revenons sur le premier sujet abordé, la notion de biens personnels. Tout d’abord, bien que FORTEMENT conseillée, la loi ne vous oblige pas à détenir une assurance habitation. Le site internet Infoassurance.ca fournit même des chiffres à cet égard et démontre que 37% des locataires au Québec ne possèdent pas d’assurance pour leur logis. Si vous aimez vivre dangereusement, faites comme un peu plus d’un Québécois sur trois. Ce n’est pas votre cas? Suivez alors mes quelques conseils.

37% des locataires au Québec ne possèdent pas d’assurance pour leur logis

Il peut parfois être difficile d’établir le montant adéquat pour bien couvrir les objets que vous possédez. Commencez par lister, pièce par pièce, le coût des différents items qui vous entourent : téléviseurs, consoles de jeux, ordinateurs, appareils électroménagers, meubles, vêtements, bijoux, etc.  La liste peut parfois être longue, mais elle est essentielle et sa valeur peut monter plus rapidement que vous le pensiez.

Pour faciliter cette tâche, sachez aussi qu’il existe des fichiers électroniques pour faire ce type d’inventaire. Au final, il peut aussi être intéressant de conserver cette liste en lieu sûr afin de faciliter le règlement d’un potentiel sinistre. Si vous êtes en plus en mesure de stocker des photos et des factures, faites-le. Ainsi, les chaudrons de grand-maman seront plus facilement remplacés lors de votre réclamation.

La responsabilité civile, c’est quoi ça?

Plus haut, j’ai cité un malencontreux incident où vous étiez involontairement à la source d’un incendie causant plusieurs milliers de dollars de dommage matériel. Vous possédez une assurance locataire? Super! Vos biens seront couverts par votre assureur et vous pourrez passer à autre chose plus facilement et rapidement. Mais alors, que se passe-t-il avec les dommages causés aux voisin.e.s et au bâtiment du propriétaire? Eh bien, l’assureur respectif de chaque assuré.e s’occupera de couvrir les pertes. Cependant, si vous êtes déclaré.e responsable, il pourrait revenir contre vous!

Il est possible que l’assurance habitation de vos parents s’étende à vous et qu’il soit inutile de prendre une assurance locataire.

Si vous ne possédez pas d’assurance habitation, vous comprendrez que cela pourrait vous couter très cher, car vous devrez rembourser les montants payés par le ou les assureurs! Cela risque d’être un peu plus dispendieux que le remboursement de vos prêts et bourses!

Vous avez décidé de prendre de l’assurance habitation à la suite de mon article? Bonne nouvelle, car c’est là que la portion responsabilité civile de votre contrat entre en jeu et sauve la donne. Votre assureur remboursera donc, pour vous, le ou les autres assureurs selon le cas.

C’est bien beau, mais combien ça coute?

N’hésitez pas à magasiner et à demander à votre représentant de vous expliquer les différentes options qui s’offrent à vous. Selon votre budget et vos acquis, vous pourrez choisir une protection à votre image. Si vous changez votre latté pour un café régulier, vous pourrez facilement vous permettre une couverture d’assurance locataire qui coute un peu plus de 0,80$ par jour, soit environ 300$ par année.

Si vous possédez aussi un véhicule, il sera préférable de jumeler vos contrats avec le même assureur afin de profiter de certains rabais intéressants. De plus, sachez qu’il est possible d’économiser en mentionnant à votre assureur que vous êtes étudiant.e ou enseignant.e d’un établissement scolaire tel que l’UQTR.

En extra

Vous êtes étudiant et encore sous la responsabilité de vos parents? Dans certains cas, il est possible que l’assurance habitation de ces derniers s’étende à vous et qu’il soit inutile de prendre une assurance locataire. Informez-vous auprès de votre représentant en assurance de dommage.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here