Le tour du proprio : Une maison, une fenêtre et une pomme

1
dany lescarbeau tour proprio

Comment bien débuter une nouvelle chronique? Eh bien, j’ai pensé vous présenter les différents sujets que je traiterai au fil des semaines d’une façon bien originale. Prière d’enlever vos souliers et préparez-vous à être épatés. Commençons le tour du proprio.

À votre gauche, ce grand salon lumineux sera parfait pour traiter des nouvelles tendances technologiques qui habitent nos foyers. Lumières intelligentes, ordinateurs portables et lecteurs multimédias, nous analyserons ensemble ces différents produits afin de mieux comprendre comment ils peuvent s’adapter à nos vies actives et connectées.

Commençons le tour du proprio.

Devant vous, découvrez cette merveilleuse cuisine rénovée au gout du jour. La rénovation et les astuces de décorations à la mode ne seront plus un secret pour vous et vous deviendrez aussi doué que Bob le bricoleur! Oui, oui, le fameux Bob!

La dernière pièce à vous présenter est ce joli bureau au fond de la maison. De façon organisée et fonctionnelle, nous aborderons le grand domaine de l’assurance habitation. Le but n’étant pas de faire de vous des experts, mais plutôt de bien connaitre les grandes lignes pour couvrir vos différents besoins. Se faire voler son nouveau portable conseillé par moi, ce n’est jamais agréable si l’on est mal assuré!

Pour conclure cette visite, il sera important de parler d’accès à la propriété. Un logement, un condo? Pourquoi pas une maison avec revenu! Avec toutes ces magnifiques pièces, pensez-vous que ma maison vous conviendra?

Parlons techno!

J’en ai maintenant fini avec les métaphores… du moins pour aujourd’hui. J’ai décidé de débuter avec le sujet de la technologie pour ma première chronique. Ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas friands de techno, il s’agit ici d’un sujet qui concerne, disons-le, tout le monde!

Depuis mon retour aux études à l’UQTR, je suis subjugué de voir la quantité de petites pommes, croquées en partie, dans les salles de cours de l’université. Eh oui, je parle ici du réputé logo des produits Apple arborant une majorité des portables des étudiant.e.s. Personnellement, j’ai été longtemps un adepte du système d’exploitation Windows de Microsoft, pour sa popularité et donc pour sa compatibilité avec de nombreux logiciels et jeux vidéo développés presque exclusivement pour ce dernier. Longtemps les versions des logiciels les plus utilisées, tel que Microsoft Office, étaient moins à jour sur macOS, l’environnement des ordinateurs Apple. Cela a bien sûr évolué de façon positive dans la dernière décennie. Selon Gartner, Apple s’est hissé en 2019 au troisième rang des ordinateurs les plus vendus aux États-Unis, incluant les portables et les ordinateurs de bureau.

Comparons!

D’un point de vue de l’esthétisme et de l’ergonomie, les MacBook de Apple ont toujours eu un succès auprès des gens avec leur légèreté et leur design hors norme. Toutefois, les autres fabricants ont su bien s’adapter dans les dernières années et offrent à leur tour des produits très stylés. De plus, ceux-ci ont même misé sur la capacité des écrans tactiles afin de rendre plus intéressante l’expérience des utilisateurs possédant Windows 10, qui est très bien adapté pour être utilisé de nos doigts. Pour sa part, Apple a décidé pour le moment de conserver des écrans traditionnels pour sa gamme de portables et réserver le côté tactile pour ses tablettes iPad. Ces dernières peuvent, depuis l’arrivée d’une fonction nommée SideCar, être branchées sur les MacBook récents et offrir l’avantage d’étendre ou de recopier le bureau Mac sur celles-ci. À moins de déjà posséder un iPad compatible, il faudra donc prévoir une somme supplémentaire pour cette fonctionnalité qui, avouons-le, est plutôt très intéressante.

windows apple tour proprio
Fonction tactile sous Windows 10. Crédit photo: Microsoft

Apple offre un environnement intuitif et simple d’utilisation en misant sur la stabilité et la performance. Cela va parfois au détriment de la personnalisation de l’utilisateur et c’est là que les ordinateurs sous Windows en profitent. En effet, en permettant un nombre de logiciels tiers plus important, Windows se permet une meilleure flexibilité. Ce n’est donc pas pour rien que nous retrouvons cet environnement dans la majorité des entreprises et institutions.

Avant de faire un choix pour votre futur achat, il est important de prendre aussi en considération l’usage que vous ferez de votre machine. Vous êtes un « gamer » invétéré? Alors, vous préférerez surement un ordinateur sous Windows. Un professionnel créatif? Plusieurs années d’usage ont démontré la force de Mac.  

tour proprio
Fonction SideCar avec Apple. Crédit photo : 9to5mac.com

Alors, le bon choix, c’est quoi?

Il n’y a pas vraiment de réponse parfaite à cette question, car les deux produits vous offrent ses forces et ses faiblesses. Le budget est bien sûr aussi un facteur déterminant pour faire votre choix.

  • Plus de 1000$ : Votre compte est bien garni ou vous avez de bons prêts et bourses? Il vous sera possible de vous gâter avec les produits Apple si tel est votre choix. Pensez long terme, les prix sont plus élevés, mais leur durée de vie l’est autant.
  • 500$ à 1000$ : Votre choix sera plutôt orienté vers des produits Windows, où les manufacturiers offrent des produits à tous les prix, mais aussi de toutes les qualités.
  • Moins de 500$ : Il existe certains produits Windows, mais vous entrez à ce prix dans une gamme un peu plus basse. Informez-vous aussi sur les produits ChromeBook, très abordables, mais un peu plus limités dans leurs fonctions.

Pour conclure, je vous invite à choisir selon les critères qui vous correspondent le mieux, car après tout, c’est vous l’utilisateur qui en profiterez au quotidien.

En extra…

Saviez-vous qu’il existe des rabais pour les étudiants et enseignants? Eh oui! Apple et Microsoft offrent des prix avantageux sur une grande partie de leurs produits. Consultez leurs sites internet respectifs pour en savoir plus.

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here