Le Trio Nelligan revient au Zénob: Un public exalté par la musique jazz

0
L’artiste invité: le saxophoniste David Bellemare. Photo: Adrien Le Toux
L’artiste invité: le saxophoniste David Bellemare. Photo: Adrien Le Toux

Lors de la soirée du 29 janvier, le Trio Nelligan a effectué un retour au Zénob avec son invité David Bellemare au saxophone ténor. Formé depuis 2007, l’ensemble comprend Martin Bournival au piano, Sébastien Saliceti à la contrebasse et Éric Charland à la batterie.

Selon une série de spectacles à défaut d’un par mois, le groupe trifluvien a amorcé cette série il y a exactement deux ans. Il fêtait donc le deuxième anniversaire de la série-jazz au Zénob en cette fin de janvier 2016. Lors de la saison estivale, les membres du groupe sont également en résidence au restaurant La Piazza de Trois-Rivières. Depuis maintenant six ans, ils y offrent des soirées musicales de jazz à la clientèle du restaurant.

C’est un invité renommé qui a honoré les planches du Zénob. David Bellemare est un saxophoniste reconnu dans le monde musical montréalais. Ayant étudié à l’université McGill, il est devenu un excellent interprète et transmet maintenant ses connaissances à de jeunes universitaires. Il est également compositeur. Le Trio Nelligan a justement interprété deux de ces compositions: «Unit street blues» et «Consommation».

Un genre musical unique

Depuis longtemps, beaucoup de gens considèrent le jazz comme une musique incompréhensible et difficile d’accès. C’est en effet un genre unique, compliqué par moment, et qui sort des standards que nous sommes habitués d’entendre. Pour en apprécier toute la qualité, il faut accepter d’entrer entièrement dans le monde des musiciens et accepter de ressentir comme eux le rythme déviant de la musique; il faut assumer une certaine incompréhension face au caractère complexe de l’harmonisation.

Bien entendu, il y a plusieurs sous-genres au sein même du jazz. D’origine sud-américaine avec un héritage euro-américain et afro-américain, celui-ci regroupe plusieurs genres musicaux dont le ragtime, la marche, le negro spiritual et le blues. Plusieurs styles de musique jazz peuvent ainsi être joués, étant donné l’ampleur et la polyvalence du genre, grâce à ses instruments emblématiques soit le saxophone, le trombone, la trompette, la clarinette, le piano, la contrebasse et la batterie.

Debout ou assis, les spectateurs semblaient extasiés devant le plaisir évident que ressentaient les musiciens.

Un public enjoué

Malgré l’endroit exigu du café-bar Le Zénob, le public était nombreux à assister au 15e spectacle de la série-jazz du Trio Nelligan. Debout ou assis, les spectateurs semblaient extasiés devant le plaisir évident que ressentaient les musiciens. On aurait dit que ceux-ci ne faisaient qu’un avec leur instrument respectif, qu’ils ressentaient la musique jusqu’au plus profond d’eux-mêmes. Une scène particulièrement captivante.

De ce fait, malgré la difficulté d’appréciation qui caractérise le jazz, le groupe a su faire apprécier sa musique aux gens de la place. Plusieurs étaient des visages connus pour les musiciens, les suivant presque depuis leur tout début, alors que d’autres les découvraient. Ce fut sans doute une agréable découverte pour eux.

Pour en apprécier toute la qualité, il faut accepter d’entrer entièrement dans le monde des musiciens et accepter de ressentir comme eux le rythme déviant de la musique

Par ailleurs, cette passion qui animait les interprètes tout au long de la soirée fut transmise à tous ceux qui étaient présents, puisque tous bougeaient au même rythme que le saxophone, par exemple, lorsque David Bellemare, artiste invité de la soirée, partait sur des airs de jazz complètement euphoriques.

Quoi qu’il en soit, cette formule de soirée jazz avec artiste invité différent chaque fois semble plaire à bien des gens. C’est également une belle manière de faire connaître aux Trifluviens cette musique aux côtés complexes à première vue, mais complètement captivante une fois apprivoisée.

Le Trio Nelligan sera présent lors du Festivoix de Trois-Rivières qui se déroulera du 24 juin au 3 juillet 2016.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here