Les JIIQ à l’UQTR : Une fin de semaine survoltée

0
26
LUITR-2019_A2019.png
jiiq
L’équipe de l’UQAR a remporté la 11e édition des JIIQ. Crédit : Voltaic Photo

Du 10 au 12 janvier dernier avait lieu les Jeux des Infirmières et des Infirmiers du Québec (JIIQ) à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Durant cette fin de semaine où des centaines d’étudiant.e.s en sciences infirmières provenant des cégeps et des universités de la province prennent part à des défis divers afin de permettre à leur délégation de se démarquer, l’établissement postsecondaire trifluvien a su accueillir avec brio les participant.e.s ainsi que les nombreux.euses bénévoles et commanditaires présent.e.s sur place.

Afin de combler les besoins d’hébergement des quelques centaines d’étudiant.e.s, l’Hôtel Gouverneur Trois-Rivières, situé sur la rue Hart du centre-ville, accueillait les participant.e.s de chaque délégation.

Ce sont plus de 350 étudiant.e.s qui se sont rassemblé.e.s pour l’occasion à l’UQTR

Pour cette 11e édition des JIIQ, une quinzaine de délégations étudiantes se sont affrontées dans des épreuves académiques et sportives. Sous la thématique de «Les JIIQ s’animent», ce sont plus de 350 étudiant.e.s qui se sont rassemblé.e.s pour l’occasion à l’UQTR dans l’optique de s’amuser, de développer un sentiment d’appartenance à l’égard de leur future profession et de créer des liens avec les autres délégations étudiantes. Les jeux, qui se déroulent en français depuis leur création en 2009, se veulent être un événement rassembleur; les étudiant.e.s provenant d’établissements anglophones, tels que l’Université McGill et le Collège Champlain de Lennoxville, étaient également invité.e.s à l’événement.

Déroulement de la fin de semaine

Pour la journée d’ouverture des jeux, soit vendredi en après-midi, les participant.e.s sont progressivement arrivé.e.s en sol trifluvien. Luc Mathieu, président de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), était présent pour prononcer des mots d’honneurs aux futur.e.s travailleur.euse.s de la santé. Des membres du comité jeunesse de l’OIIQ et de la Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) étaient présent.e.s sur place. La Banque royale du Canada (RBC), étant l’un des principaux commanditaires de l’événement, s’est aussi adressée aux délégations.

Les diverses délégations présentaient leur chorégraphie, à la façon d’un «dance battle».

jiiq
La délégation étudiante de l’UQTR effectuant sa chorégraphie lors de la soirée d’ouverture des JIIQ. Crédit : Compte Instagram du comité organisateur (comitejiiq)

Une fois que tous les discours avaient été prononcés, ce fut le moment de présenter les traditionnelles chorégraphies d’équipe. Cette activité, qui ouvre les JIIQ depuis ses commencements, était certainement aussi l’une des plus explosives de la fin de semaine; sur une musique préalablement choisie, les diverses délégations présentaient leur chorégraphie, qu’elles pratiquaient depuis plusieurs semaines, à la façon d’un «dance battle». Par la suite, la soirée a conservé ses allures dansantes; un DJ était invité pour faire danser les étudiant.e.s jusqu’aux petites heures du matin.

Le samedi matin, très tôt, les participant.e.s se sont dirigé.e.s vers l’UQTR pour débuter les défis sportifs interfacultés. Samedi en après-midi, des défis académiques étaient à l’honneur; les participant.e.s étaient ainsi testé.e.s sur leurs connaissances de la profession infirmière. L’une des nouveautés cette année était les défis découvertes, défis qui focalisaient sur les réalités du milieu de la santé. Samedi en soirée avait lieu le gala de clôture des JIIQ où était servi le souper à l’ensemble des participant.e.s. Plusieurs prix ont été remis lors du gala. Notamment, c’est l’Université de Sherbrooke qui s’est décernée le prix de la meilleure chorégraphie. Outre cela, c’est la délégation étudiante de l’UQAR (Université du Québec à Rimouski) qui s’est avérée être la grande gagnante de cette 11e édition des JIIQ. Après le gala, le trio de DJ MARSHALLS a pris le contrôle du 1012 pour faire danser les convives une dernière fois avant leur départ le dimanche après-midi.

jiiq
La soirée de clôture des JIIQ s’est déroulée samedi soir dans une ambiance d’élégance. Crédit : Voltaic Photo

Un mot de la coordonnatrice

Émilie Bédard, qui était la coordinatrice aux commanditaires et aux communications, mentionnait espérer que l’événement soit des plus réussis et que les étudiant.e.s y aient la chance d’échanger sur les diverses pratiques infirmières. Celle-ci expliquait aussi que les JIIQ constituent une très belle expérience à vivre durant son parcours universitaire et/ou collégial.

Visitez la page Facebook des JIIQ pour en savoir plus sur la 11e édition.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here