Mardis de la relève: Demi-finale #3, Low Frequencies passe en finale!

0
38
bandeau-COOPSCO-final_01
Low Frequencies sur scène. De gauche à droite: Samuel Poirier Lapointe (guitare), Mike Belhumeur (batterie), Jenny Low (voix), Philippe Kirouac (basse), Marie-Louise Deziel (voix) et Mathieu Fortin (clavier). Crédit: Julien Boisvert.

Mardi dernier s’est déroulée la troisième demi-finale des Mardis de la relève au Gambrinus. Cette soirée de compétition était un pas de plus vers la grande finale. Les groupes s’affrontant pour la troisième place disponible en finale étaient Liliane Pellerin et les Pèlerins Cosmiques, 5 Doors Away ainsi que Low Frequencies.  

Liliane Pellerin et ses pèlerins cosmiques ont été les premiers à monter sur la scène du Gambrinus. Ils s’y produisaient pour la première fois depuis le second quart de finale de la compétition. Ponctuant entre les compositions du groupe des blagues où elle proposait de tirer le public au tarot, Liliane Pellerin s’est démarquée, une fois de plus, avec ses pèlerins cosmiques par  l’originalité de leur musique et de leurs chansons, suivant un rythme lent qui inspirait une certaine langueur.

5 Doors Away a enchaîné avec sa musique rock plus régulière, mais tout de même entraînante et dynamique. Tâchant avec peu de succès d’animer un Gambrinus léthargique, qui prêtait étonnamment peu d’attention aux prestations des jeunes talents, depuis le début de la soirée, le groupe a néanmoins su mettre de l’avant l’enthousiasme et la passion qui les animent à travers leur musique. 

C’est devant un Gambrinus presque léthargique, qui prêtait peu d’attention aux prestations des jeunes talents que se s’est déroulée cette troisième demi-finale.

C’est finalement Low Frequencies qui a parvenu à capturer le mieux l’attention du public, grâce aux voix puissantes et captivantes de leurs deux chanteuses et grâce à leur musique énergique. Comparé à la présence habituelle du public, la salle était toujours peu réactive, mais Low Frequencies a tout de même réussi à s’accaparer un peu de leur intérêt.

L’appréciation du public étant l’un des critères évalués par les juges, qui étaient, lors de cette soirée, Jean-François Veilleux, Kevin Plamondon, Caroline Filion ainsi que Jeff Boucher. C’est sans surprise, qu’après à peine cinq minutes de délibérés, les juges ont refait surface des catacombes symboliques du Gambrinus, afin d’annoncer que Low Frequencies a été désigné à l’unanimité pour passer en grande finale des Mardis de la relève.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here