Mondher Melki: l’officier à l’écoute des étudiants

0

Le Zone Campus continue ses portraits des officiers et officières de l’AGE UQTR. Cette semaine, nous nous sommes entretenus avec Mondher Melki, vice-président aux affaires académiques du premier cycle. L’étudiant-chercheur est à son premier mandat et est grandement impliqué dans la vie académique des étudiants et étudiantes. Cette entrevue clôt par la même occasion, notre série de portraits.

Mondher Melki. Crédits: site web de L’AGE UQTR

De la Tunisie à l’UQTR

Mondher Melki est originaire de la Tunisie. Dans son pays, il a obtenu son baccalauréat en finance et management en étant major de sa promotion. Suite à cela, il a été recruté dans une banque internationale en Tunisie où il a travaillé pendant huit ans. Parallèlement à son travail, il a poursuivi ses études en obtenant également un master en recherches en entreprenariat, gestion de projets et management stratégique. Malgré son parcours scolaire, Mondher Melki songe à réaliser une thèse qui est, comme il le dit, un rêve pour lui.

“Depuis le début, la thèse de doctorat était un rêve pour moi et j’ai aussi le profil d’un chercheur »

Mondher Melki

C’est pour réaliser son rêve qu’il postule pour un doctorat en communication sociale avec pour champ de recherche la communication dans les organisations et les entreprises. Il a donc débuté son doctorat en 2020 et terminera approximativement en 2023. Mais pour Mondher Melki, tout ne se résume pas aux activités scolaires. Il est aussi passionné de sports comme la natation et le football. Il pratique également la musculation. Souvent, dit-il, il se réveille à six heures pour effectuer des activités physiques avant de débuter sa journée.

Officier à L’AGE UQTR

Depuis ses études au lycée, il a toujours été engagé dans la vie associative. C’est donc tout naturellement qu’il s’est demandé comment il pouvait s’impliquer dans la vie associative de l’UQTR pour, d’une part, connaître la culture québécoise et aider les étudiants. Il a donc entendu parler de l’AGE et a fait ses propres recherches via internet pour en savoir plus et a décidé de postuler au poste qui était vacant. Il a choisi ce poste pour avant tout aider les étudiants dans leurs premiers pas à l’université, en les conseillant sur leurs différents droits en tant qu’étudiant. Comme mentionné plus haut, il en est à son premier mandat et a été élu au mois de mai 2022.

Le poste de vice-président aux affaires académiques du premier cycle

En tant qu’officier aux affaires académiques du premier cycle, Mondher Melki s’occupe de répondre aux questions des étudiants sur des situations scolaires comme des cas de plagiat. Également, il coordonne plusieurs activités pour motiver les étudiants à réussir, il donne l’exemple du 24h d’études dont le but était d’encourager les étudiants à étudier à la veille des examens en les mettant dans une ambiance zen. En plus du volet avec les étudiants, Mondher Melki travaille avec les associations des différents programmes, mais aussi avec les associations de l’UEQ pour organiser des activités autour des thématiques étudiantes dans le but de favoriser la discussion.

“ce qui est fun dans la vie associative, c’est de partager avec les autres et de leur venir en aide! »

Mondher Melki

Pour conclure cette entrevue, Mondher Melki conseillerait à toute personne qui souhaiterait être élue à ce poste d’être compréhensible, de connaître les réglementations de l’université pour agir efficacement quand il le faut et surtout, d’être à l’écoute des autres.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here