Première Soirée cachée CFOU 2015: Deux prestations, deux univers

0
Philippe Brach en prestation à la Chasse Galerie dans le cadre des Soirées cachées CFOU 89.1 FM. Photo: Antoine Noël
Philippe Brach en prestation à la Chasse Galerie dans le cadre des Soirées cachées CFOU 89.1 FM. Photo: Antoine Noël

C’était une première pour les Soirées cachées CFOU jeudi le 12 février 2015. En effet, Philippe Brach et Philippe B étaient réunis pour un plateau double folk. Offrant chacun une prestation d’une heure, les deux artistes proposaient des styles musicaux assez différents, mais qui s’alliaient bien pour l’occasion. Dans le cadre de la première soirée de 2015, la barre est restée haute quant à la qualité des spectacles proposés.

Un brin de folie

Bien que la Chasse Galerie ne soit pas remplie à sa pleine capacité, les gens semblaient connaître le personnage qu’est Philippe Brach quand il est monté sur scène. Jouant toujours sans ses souliers, il a débuté sa prestation avec la pièce «Dans ma tête» qui a su bien montrer sa personnalité. Tenant des propos très crus et sans censure, Phil Brach surprend par son aisance et son authenticité. Il transporte le public dans son univers où il est tantôt soulman, tantôt gourou d’une secte catholique. En écriture pour son prochain album qu’il espère sortir en septembre ou octobre prochain, il a offert quelques nouvelles pièces à l’assistance de la Chasse Galerie.

Le style musical de Brach se situe entre le folk, le rock et le country et il parle des «vraies affaires». «C’est arrivé naturellement que je parle de ces sujets-là. C’est ma zone de confort, je n’ai rien choisi», disait-il dans une entrevue réalisée avec Karina Tardif des Audacieuses sur CFOU 89,1 FM. Même s’il en choque parfois certains par le langage qu’il utilise dans ses chansons, la réaction du public est bonne depuis la sortie de La foire et l’ordre en avril 2014.

Grand gagnant de plusieurs concours de chansons tel que Petite-Vallée, Ma première place des arts en 2013 et plus récemment les Francouvertes, cela lui a donné «de la visibilité et un bon levier financier pour choisir avec qui je veux travailler pour mon prochain album et faire un peu ce que je veux», expliquait-il à l’animatrice lors de la même entrevue.

Oiseau de nuit

Pour la deuxième partie du plateau double, c’est Philippe B qui montait sur scène, accompagné de ses deux choristes/musiciennes. Dans un style tout autre que celui de Brach, il proposait une musique intime au son pop classique.

Philippe B en prestation à la Chasse Galerie dans le cadre des Soirées cachées CFOU 89.1 FM. Photo: Antoine Noël
Philippe B en prestation à la Chasse Galerie dans le cadre des Soirées cachées CFOU 89.1 FM. Photo: Antoine Noël

Philippe B raconte beaucoup d’histoires de son quotidien qui se déroulent la nuit, d’où le titre de son dernier album Ornithologie la nuit. Il compose une musique et des textes pouvant paraître simples, mais dans lesquels on se reconnaît grâce à la justesse des mots. Il a d’ailleurs remporté le Félix d’auteur compositeur interprète de l’année au gala de l’ADISQ 2014. Pour lui, les prix ne sont qu’une manière de plus pour se faire connaître. «Il y a plus de gens à mes shows, les gens reconnaissent mon travail et ça me montre que je ne fais pas tout cela dans le vide», confiait-il à Karina Tardif des l’émissions Les Audacieuses sur CFOU 89,1 FM.

Bien que la qualité du spectacle fût indéniable, l’assistance était bruyante et pas suffisamment attentive. Malgré cela, certaines personnes ont pu découvrir des artistes aux talents indéniables et passer une soirée unique.

On connait aussi Philippe B pour sa collaboration avec plusieurs artistes dans la réalisation d’albums et la contribution aux textes. Il a notamment travaillé avec les Sœurs Boulay, Groenland, Isabelle Boulay pour ne nommer que ceux-là. «Ça me permet de sortir de ma tête un peu, car j’ai n’ai pas besoin de tout inventer. Par contre, le travail est différent pour chaque artiste dépendamment de l’encadrement qu’il a besoin, etc.», expliquait-il à Karina.

Avant de lancer sa carrière solo, il était guitariste pour Pierre Lapointe. En plus de ses projets de réalisation, il compose de la musique pour certains courts et longs métrages ainsi que pour un spectacle de danse. Avec Ornithologie la nuit il signe son quatrième album qu’il a réalisé en plus de composer la musique, les textes et faire tous les arrangements. Il est donc facile d’admettre que comme artiste, Philippe B possède un grand nombre d’atouts et est très complet.

Les spectateurs de la Chasse Galerie jeudi le 12 février étaient peut-être moins enclins à entendre un artiste comme Philippe B à la suite de quelqu’un comme Philippe Brach, qui proposait quelque chose de plus rock-folk-country. Bien que la qualité du spectacle fût indéniable, l’assistance était bruyante et pas suffisamment attentive. L’artiste sur scène a même fait des commentaires à ce sujet lors de sa prestation.

Il était donc plus ou moins judicieux de combiner des artistes aux styles autant différents lors d’un même spectacle dans l’optique ou la deuxième partie se voulait plus calme. Malgré cela, certaines personnes ont pu découvrir des artistes aux talents indéniables et passer une soirée unique.

Pour en savoir plus au sujet des artistes, consultez leur page Facebook ou leurs sites internet : www.philippeb.ca et www.philippebrach.com.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here