Recherche à l’UQTR: La professeure Lucia Ferretti publiée dans International Innovation

0
1472
LUITR-2019_A2019.png
L’article de Lucia Ferretti présente l’histoire de la réadaptation des personnes vivant avec des incapacités intellectuelles au Québec entre 1920 et 1975. Photo: Gracieuseté
L’article de Lucia Ferretti présente l’histoire de la réadaptation des personnes vivant avec des incapacités intellectuelles au Québec entre 1920 et 1975. Photo: Gracieuseté

Le 3 mars dernier, la revue International Innovation publiait un article de Lucia Ferretti, professeure au Département de sciences humaines de l’UQTR et membre de l’équipe de recherche du Centre interuniversitaire d’études québécoises. Intitulé The origins of rehabilitation for intellectual disabilities, l’article présente l’histoire de la réadaptation des personnes vivant avec des incapacités intellectuelles au Québec entre 1920 et 1975.

L’article a été diffusé dans le cadre d’un numéro spécial portant sur la recherche innovante ayant actuellement lieu au Canada. Lucia Ferretti souhaiterait qu’il ait un impact sur la façon dont l’histoire de la déficience intellectuelle est conçue aujourd’hui. «Faire connaître cette histoire permet d’informer les familles, les intervenants, les professionnels, les décideurs», précise madame Ferretti. «La connaissance de l’histoire permet aussi d’enrichir les analyses sur les tendances actuelles, qui vont dans le sens de l’amoindrissement du soutien de l’État, et d’une remise en question des droits des personnes vivant avec une déficience intellectuelle.»

«La connaissance de l’histoire de la déficience intellectuelle permet d’enrichir les analyses sur les tendances actuelles.» ⎯ Lucia Ferretti, professeure à l’UQTR et membre du CIÉQ

Lucia Ferretti a fait porter ses travaux en partie sur les hôpitaux psychiatriques tenus par des congrégations religieuses de femmes. «Pendant longtemps, on a ignoré le rôle qu’ont joué un petit nombre d’hôpitaux psychiatriques en réadaptation», explique-t-elle. «Ces établissements font pourtant partie intégrante de l’histoire de l’éducation spécialisée, des services sociaux, de la formation au travail, et même, à partir des années 1960, de l’histoire de la reconnaissance progressive des droits des personnes vivant avec des incapacités intellectuelles.»

«Il est intéressant de faire aussi l’histoire des professions liées à la déficience intellectuelle» observe Lucia Ferretti. «On se rend compte que les intervenants et professionnels québécois ont été en dialogue avec leurs vis-à-vis européens dès les années 1920, et plus encore à partir des années 1950; c’est aussi dans les années 1950 que les échanges avec les États-Unis s’accroissent. Les échanges d’idées et de pratiques à l’échelle internationale font aussi partie de l’expérience québécoise en déficience intellectuelle depuis avant la Révolution tranquille.» Elles ont beaucoup nourri le Conseil du Québec de l’enfance exceptionnelle, dans les années 1960 et 1970, qui a été un des premiers organismes à plaider pour l’intégration sociale des personnes vivant avec des incapacités intellectuelles. La désinstitutionnalisation sera complétée vers la fin des années 1980.

Lucia Ferretti contribue actuellement à la préparation d’un petit documentaire web sur cette histoire.

Article complet: The origins of rehabilitation for intellectual disabilities – International Innovation

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here