Soccer masculin et féminin : Les Patriotes font matchs nuls

0
Équipe de soccer féminin. Photo: Patriotes UQTR

Les deux équipes de soccer des Patriotes ont fait match nul hier soir par la marque de 2-2 face aux Stingers de l’Université Concordia, au stade du CAPS. Au terme de deux matchs âprement disputés, la foule, qui bravait un vent froid, a eu droit à un excellent spectacle.

Après s’être tranquillement fait une avance de deux buts, l’équipe de soccer masculine a vu ses rivaux montréalais revenir de l’arrière pour niveler la marque en deuxième mi-temps. Refusant de jeter l’éponge, Concordia s’est inscrit au tableau pour la première fois du match, quelques instants après le deuxième but des Patriotes (Balbinotti) survenu à la 58ième minute. Faisant preuve d’opportuniste, les visiteurs porteront finalement la marque à 2-2 à la 72ième minute dans un but contre.

L’entraîneur Shany Black était tout de même satisfait de son équipe au terme du match. «Toutes les équipes sont compétitives dans la ligue. Ça s’est joué sur pas grand-chose. On eu nos chances». En effet, les Patriotes n’ont pas disputé une mauvaise deuxième demie dans les circonstances. Dans un match de plus en plus émotif et intense, ils ont souvent frappé à la porte adverse en touchant un poteau et une barre horizontale. Équipe de contre-attaquant, Concordia a simplement refusé de baisser les bras devant les champions canadiens, toujours invaincus cette saison.

Composé de plusieurs recrues, la formation trifluvienne doit tout de même faire mieux en deuxième demie selon l’entraîneur Black.

«Comme le dernier match contre McGill, c’était plus difficile en deuxième demie».

L’équipe masculine de soccer sera de nouveau en action ce dimanche, le 26 septembre à 13h, contre les Carabins de l’Université de Montréal au stade du CAPS. Un match qui promet.

«Oui, un match que tout le monde attend. Ils étaient les finalistes contre nous au championnat canadien il y a deux ans» de conclure l’entraîneur en guise d’invitation.

L’équipe féminine des Patriotes fait preuve de caractère

À l’inverse de leurs collègues masculins, l’équipe féminine des Patriotes a dû combler un retard pour faire match nul face aux Stingers de l’université Concordia. En effet, Au terme d’une première demie aussi amorphe que difficile, la troupe de Durnik Jean a retraité au vestiaire avec un déficit de 2-0 face à ses adversaires montréalais.

Plus énergique, la formation de l’UQTR s’est mise en marche en deuxième demie en déployant un jeu nettement plus structuré. La foule, composée de plusieurs membres de la famille des Patriotes, s’est alors mise même à chanter et à scander la victoire des siennes.

Une soirée signée Laurence Levasseur

Ayant davantage de tirs cadrés que les Stingers, les Patriotes arrivent à appliquer davantage de pression, si bien que Laurence Levasseur inscrit le premier des siennes, grâce à corner. Elle récidivera à la 81ième minute dans un superbe deuxième effort devant la gardienne adverse pour niveler les chances entre les deux formations.

Début de match difficile

L’entraîneur Durnick Jean s’expliquait mal après la rencontre le peu d’émotions et d’énergie démontré par sa troupe en début de rencontre. «On dirait qu’elles ont besoin d’avoir le couteau sur la gorge pour se mettre en marche. À ce niveau, ça ne pardonne pas. Tous les points sont importants. Je dois trouver une solution». Affrontant les dernières au classement, l’entraîneur des Patriotes s’attendait sans doute à un meilleur départ de son équipe à leur quatrième match cette saison. Tout de même impressionné par la force de caractère de sa jeune équipe, l’entraîneur Durnick Jean semblait impatient d’en découdre avec les premières au classement dimanche prochain, soit les Carabins de l’Université de Montréal.

Le match de l’équipe féminine aura lieu après celui des hommes, soit à 15h30 au CAPS. Rappelons que les deux matchs des Patriotes seront également offert en webdiffusion.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here