Soirées cachées CFOU : Une promotion de la culture de chez nous

0
Publicité
Les Soirées cachées CFOU en collaboration avec la radio étudiante CFOU 89.1 et l’Université du Québec à Trois-Rivières. Photo : Jason Kemp

Par Adèle Lavallée, journaliste

Depuis sa première édition le 12 mars 2012, les Soirées cachées CFOU offrent, à la tombée de la nuit dans des endroits inusités de l’UQTR, des spectacles de musique émergente. C’est grâce à l’initiative de Magalie Julien, étudiante en Loisir, culture et tourisme, ainsi qu’avec la collaboration de l’UQTR et de la radio CFOU 89.1, que ce projet peut avoir lieu. Offrant une vitrine aux artistes de chez nous, tout en permettant une visite du campus de façon originale, cet événement ouvert au public permet également d’élargir nos horizons et nos goûts musicaux.

L’équipe d’organisateurs, remodelée depuis ses débuts, offre ces soirées gratuites idéalement une fois par mois. Jean-Philippe Charbonneau, responsable de l’événement, qualifie le cadre des spectacles comme étant «un principe un peu fou, avec aucune limite, ou presque».

«Nous espérons toucher un public extérieur afin d’atteindre notre but : faire découvrir les artistes de la relève à la population.» – Jean-Philippe Charbonneau, responsable des Soirées cachées CFOU

En plus de promouvoir et de vendre le matériel des artistes invités lors de l’événement, cette soirée est également une opportunité pour les étudiants de l’université qui ont un talent musical d’assurer la première partie. On cherche à accueillir le plus de monde possible et à découvrir de nouveaux talents.

De tout pour tous

Les Soirées cachées CFOU offrent des spectacles musicaux sans restriction de style. Elles tentent le plus possible de couvrir un vaste registre de genres, idéalement francophone, ou du moins québécois, pour plaire à un large public.

Les organisateurs considèrent que la majorité des participants à l’événement font partie de la communauté universitaire de l’UQTR. «Nous espérons toucher un public extérieur afin d’atteindre notre but : faire découvrir les artistes de la relève à la population», précise toutefois Jean-Philippe Charbonneau. Tous les amateurs de musique pourront trouver leur compte lors de ces soirées.

Au programme

Souvent, des propositions volontaires de groupes émergents sont envoyées par courriel aux organisateurs pour participer à une Soirée cachée. Autrement, la responsable de programmation contacte des maisons de disque qui sont favorables à une collaboration. De plus, avec l’évolution des réseaux sociaux, il est plus facile de repérer de nouveaux groupes qui seraient désireux de participer à l’événement.

Jusqu’à présent, les Soirées cachées CFOU ont offert des prestations de groupes tels que On a créé un monstre, Mauves et La descente du coude, ainsi que la collaboration de Pierre-Olivier Brouard, Les rescapés et Vincent Descôteaux pour les premières parties.

Prendre part à de telles soirées permet aux artistes encore peu connus de se tailler une place petit à petit dans le monde de la musique.

D’autres soirées à venir

Selon les dires du responsable de l’événement, «la programmation hiver 2013 devrait être assez remplie». Les informations quant à la date et l’endroit seront disponibles en janvier, au début de la session, mais les artistes restent secrets jusqu’au matin même.

Pour d’autres détails, les étudiants sont invités à consulter la page Facebook de l’événement à l’adresse suivante : www.facebook.com/soireescacheescfou.

REPONDRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici