Visions d’Anna: Ils ont vécu le siècle: de la Shoah à la Syrie

0
Viêt Nam Napalm Girl, Viêt Nam, 1972. Photo: Gracieuseté
Viêt Nam Napalm Girl, Viêt Nam, 1972. Photo: Gracieuseté

Je me souviens de la première fois que cette photo m’est tombée sous les yeux. C’était en faisant de la recherche sur une exposition photographique dans le cadre d’un cours de littérature au Cégep. Viêt Nam Napalm Girl, Viêt Nam, 1972. Cette photo fut prise pendant la guerre par un photographe de l’Associated Press, Nick Ut, le 8 juin 1972, suite à une bombe larguée au napalm par des soldats sud vietnamiens s’étant trompés de cible. L’arme durant l’explosion libéra une gelée brûlante pouvant atteindre les 1000 °C. Au centre de la photo, Phan Thi Kim Phúc, vietnamienne d’à peine 9 ans, complètement brûlée, courant les bras ouverts vers le photographe. Une photographie poignante d’où émane une telle souffrance qu’elle deviendra l’emblème même de la guerre du Viêt-Nam ainsi que celle de la barbarie du XXe siècle.

Connue désormais sous le nom de la petite fille de la photo, Kim Phúc signe la préface du livre dont il sera question dans cette chronique : Ils ont vécu le siècle :de la Shoah à la Syrie de Mélanie Loisel publié chez les éditions de l’Aube en novembre 2015. Un livre au cœur duquel l’auteure aborde le début de la Seconde Guerre mondiale en 1939 jusqu’en 2015 avec la crise des migrants, où 62 témoins, dont Kim Phúc, racontent l’événement marquant qu’ils vécurent de près durant le XXe siècle.

Native de la petite ville minière de Fermont, Mélanie Loisel, journaliste et spécialiste en relations internationales, est l’instigatrice de ce projet de témoignage de grande envergure. C’est en remontant le fil de la mémoire des témoins importants de l’Histoire, à travers le monde, que l’auteure du livre eu la chance de recueillir leurs réflexions, de partager leurs impressions sur l’état du monde et de connaître leur façon d’insuffler l’espoir aux jeunes générations malgré la violence courante.

Trois questions principales font partie de chacune des entrevues : Quelles leçons tirez-vous de votre expérience? Quels sont les grands défis d’aujourd’hui? Quel message voulez-vous livrer à la jeunesse? Des questions qui ne demeurent pas sans réponse et ces dernières, d’ailleurs, se révèlent plus touchantes qu’on pense. Ce livre témoigne d’une forte sensibilité et d’un courage hors du commun.

Par exemple, une survivante japonaise, Setsuko Thurlow, raconte la façon dont elle a survécu au bombardement nucléaire d’Hiroshima. Elle décrit à la journaliste ce qui s’est produit lors de l’explosion et ce qu’elle en a vu ensuite : «Des gens nus, brûlés vifs, se promenaient avec la peau en lambeaux, les yeux expulsés de leurs orbites et les intestins leur sortant du ventre. Ils étaient comme des morts-vivants. Ces images sont restées gravées à jamais dans ma mémoire.» (p. 35) Mélanie Loisel prend le temps d’aborder le déroulement de l’événement avec la personne en question pour ensuite parler davantage de l’évolution de cette tragédie, à partir d’une vision plus actuelle, tout en posant des questions du genre :«– Craignez-vous que l’on puisse à nouveau utiliser des bombes nucléaires?» (p. 36) Il s’agit d’une question intéressante puisqu’elle nous amène à découvrir une autre facette de l’événement c’est-à-dire l’analyse de l’impact de ce genre d’événement dans la société d’aujourd’hui selon la vision reculée, sous le regard après-coup de la victime de ce bombardement nucléaire. On aborde donc les enjeux écologiques, sociaux, politiques, philosophiques, etc. du temps en parallèle avec ceux d’aujourd’hui ce qui en résulte, en quelques sortes, une étude comparative en ce qui a trait à la vision du monde dans ce qu’il a de violent, chaotique et barbare selon le siècle. Les entrevues mènent donc à approfondir nos connaissances sur les événements marquants du siècle, en plus de nous pousser à se questionner sur l’état de notre siècle actuel, quant aux erreurs à ne pas reproduire.

Maintenant que vous avez en tête la visée qu’ont les entrevues de Mélanie Loisel, imaginez toutes les perles que vous pouvez recueillir pour renflouer votre culture générale en lisant ce livre. Par exemple, vous aurez la chance d’y lire une entrevue avec le petit fils du Mahatma Gandhi, Arun Grandi, qui raconte que son grand-père lui avait dit de canaliser sa colère à travers l’écriture d’un journal et aussi avec l’avocat et ami de Martin Luther King, Clarence Jones, l’ayant aidé à rédiger son fameux discours I Have a Dream.

Le XXe siècle aura connu son lot de guerres, de révolutions, de mouvements protestataires et militants, d’indépendance, de crises, de conflits, d’attentats, d’émeutes, de créations, de traités, etc. Tout cela, il en est question dans ce livre!

En passant par le débarquement de Normandie, par le conflit armé au Guatemala, par la création du microcrédit dans le monde, par la pandémie du sida, par la Chute de l’URSS, par l’attentat contre Charlie Hebdo et par bon nombre d’autres faits marquants de l’Histoire du dernier siècle, ce livre est un cours d’histoire mondiale en soi ainsi qu’un bon coup de pied au derrière de notre confort. À lire!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here