28 heures d’études: une participation record!

0
267
bandeau-COOPSCO-final_01
Les étudiants.es dans le local 1012 du Pavillon de la vie étudiante. Crédit: AGE UQTR. Marie-Chantale Delaney

Depuis 2011, l’Association générale des étudiants.es de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR) organise le fameux 24 heures d’études. Une journée où les étudiants.es peuvent travailler dans une ambiance tranquille et où les activités sont prévues afin de diminuer le niveau de stress, lors de la période d’examens.

Une séance de yoga qui a permis aux participants de relaxer durant cette fin de session. Crédit: AGE UQTR

Cet événement a été organisé par Jade Marcil, Vice-présidente aux affaires académiques du premier cycle, et s’est déroulé au local 1012 du Pavillon de la vie étudiante (PaVé) à l’UQTR. Cette septième édition a en réalité duré 28 heures et non 24, comme dans les éditions précédentes, dans le but d’offrir davantage de temps aux étudiants.es submergés.es par les travaux.

Lors de cette journée, Jade Marcil a affirmé qu’elle a contacté beaucoup de personnes pour organiser un tel événement. Elle possède une expertise en planification, due à sa participation à d’autres 24 heures d’études au cours des derniers semestres,  qui lui a permis de mettre en branle cette édition, qui a été la plus achalandée en sept années d’existence.

L’organisatrice, Jade Marcil, se dit fière de la présence accrue des étudiants.es, lors de cette édition la plus achalandée en sept années d’EXISTENCE.

Jade a également expliqué que le plus compliqué a été de planifier adéquatement le choix de nourriture et de boisson à pourvoir : café, eau, pâtisseries, etc.  D’ailleurs, c’est également elle qui a tout réservé pour les ateliers de relaxation et de concentration. La vice-présidente aux affaires académiques du premier cycle a aussi visualisé la disposition du mobilier dans la salle afin de faciliter une étude plus productive.

De surcroît, elle est fière de la présence accrue des étudiants.es. En réalité, il y a eu plus de participants.es que lors des éditions précédentes. Cette jeune femme, qui se consacre avec détermination à l’AGE, a expliqué que la popularité a été telle qu’ils ont dû ajouter des tables supplémentaires afin de répondre à la demande des étudiants.es.

Table de collations et de breuvages. Crédit: AGE UQTR. Marie-Chantale Delaney

Pour illustrer les propos de Jade, certains universitaires qui ont participé à l’événement ont mentionné que le 24 heures d’études leur a permis de se préparer aux examens en silence sans être distrait par leurs appareils technologiques tels des consoles de jeux. D’autres affirmaient que l’atmosphère ainsi que la proximité de camarades de classe créaient un climat de soutien.

L’enseignante d’expérience, Andréanne Harvey, a animé les ateliers de respiration et les cours de yoga. Elle exerce cet emploi depuis un an et demi au Centre Solia Yoga, au sein de résidences pour personnes âgées et dans les centres communautaires. Ses activités servent d’autant plus à diminuer les stress des gens et à améliorer leur concentration.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here