AGA de l’AGE UQTR: Une assemblée en mode virtuel

0
50
122113748_3355139044523331_6316814312961007221_o.png
AGA AGE UQTR Zoom
En raison de la situation exceptionnelle entourant la pandémie de la COVID-19, l’AGA a eu lieu sur la plateforme Zoom. Sur la photo, il est possible d’apercevoir le président de l’assemblée Jimmy Lacourse ainsi que diversEs membres du CX de l’AGE UQTR. Crédit: Laura Lafrance (Capture d’écran)

Mercredi le 30 septembre dernier, aux alentours de dix heures, a eu lieu l’Assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR). Pour l’occasion, plus de 70 membres de l’AGE étaient littéralement rivéEs à leur écran pour faire entendre les besoins et les désirs de la communauté étudiante.

Plus de soixante-dix étudiantEs étaient présentEs lors de l’AGA. Considérant que la situation entourant la pandémie de la COVID-19 empêchait les rassemblements, l’assemblée s’est déroulée sur la plateforme Zoom sous forme de webinaire. Les membres intéresséEs à y assister devaient s’inscrire le matin même sur le site web de l’AGE UQTR.

États financiers et prévisions budgétaires

L’AGE UQTR fête ses 45 ans cette année. Crédit: Gracieuseté

Après avoir fait adopter l’ordre du jour ainsi que les procès-verbaux, M. Jimmy Lacourse, président de l’assemblée et anciennement président de l’AGE UQTR, a commencé la rencontre en invitant M. Yan-Éric Cossette, vice-président aux finances et développement des services, à prendre la parole. Celui-ci a alors annoncé que les états financiers de l’année 2019-2020 ne pourraient être présentés en raison d’un retard occasionné par la pandémie. Considérant que le pavillon de la vie étudiante a été fermé durant plusieurs semaines, les documents n’avaient pas pu être transmis à la firme comptable. Ainsi, M. Cossette a proposé que les états financiers soient acceptés lors d’une future rencontre du conseil d’administration de l’AGE UQTR, proposition qui fût acceptée à l’unanimité.

Les inscriptions à la session d’automne 2020 ont été plus nombreuses que prévues ; les prévisions budgétaires de l’AGE UQTR reflètent cet écart.

Par la suite, M. Cossette a survolé le budget prévisionnel de l’année 2020-2021. Il a expliqué qu’il y a une importante diminution de cotisations pour l’AGE UQTR qui apparaît sur le budget. Cette baisse s’explique par la prévision initiale par l’université de baisse d’inscriptions à l’automne 2020 en raison de la pandémie. Au contraire, les inscriptions ont été plus nombreuses qu’à l’habitude. M. Cossette a alors ajouté que le budget n’était qu’une prévision et qu’il était normal d’y remarquer quelques écarts. Le vice-président aux finances a ensuite proposé de choisir la firme comptable Mallette comme vérificateur financier pour l’année 2020-2021; l’assemblée a appuyé la proposition sans hésitation.

Présentation du conseil exécutif

M. Jimmy Lacourse a invité les membres du CX de l’AGE UQTR à se présenter à l’assemblée. L’ensemble des officiers et des officières étaient présentEs à l’exception de Mme Chiraz Dabbabi qui avait un empêchement. Outre cela, les membres du CX ont chacunE pris quelques minutes pour expliquer leur rôle au sein de l’organisation.

Mme Carolane Beaudoin, vice-présidente aux affaires sociopolitiques, s’est démarquée lors de cette AGA en préparant un court exposé sur les enjeux liés aux étudiants et étudiantes internationaux. En effet, Mme Beaudoin a proposé de mettre les moyens de pression nécessaires auprès des acteurs concernés pour qu’ils et elles acceptent de revoir à la baisse les frais de scolarité de ces étudiantEs. Également, Mme Beaudoin est revenue sur les revendications environnementales du 25 septembre dernier. C’est à cette date qu’a eu lieu une marche pour la justice climatique, afin de proposer de réclamer des changements auprès de la ville de Trois-Rivières.

Mme Beaudoin a proposé que l’Association générale des étudiants de l’UQTR devienne l’Association générale étudiante de l’UQTR.

Finalement, Mme Beaudoin a proposé de changer le nom de l’AGE UQTR afin de respecter les conventions de l’écriture épicène. Comme elle l’a expliqué, des démarches avaient déjà été entreprises par le passé pour que l’Association générale des étudiants de l’UQTR devienne l’Association générale étudiante de l’UQTR. Elle a alors proposé que ces démarches soient reprises afin que le nom de l’association reflète les valeurs inclusives de la communauté étudiante. L’ensemble des propositions de Mme Beaudoin ont été appuyées à l’unanimité.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here